APPREHENDER-CHANGEMENT-CORPS-APRES-CANCER-MÊMECosmetics

Comment appréhender les changements de mon corps après un cancer ?

9 minutes de lecture

Bien que les conséquences psychologiques du cancer puissent paraître moins évidentes que les conséquences physiques, ce sont en réalité ces dernières que l’on néglige le plus. On a souvent tendance à ne se rendre compte que bien après des réels effets des traitements sur notre corps. D’autant plus que les problématiques concernant le physique peuvent passer pour superficielles aux yeux des autres…
On vous rassure tout de suite, rien de tout cela n’est superficiel : c’est juste humain ! Alors on vous l’annonce : vous êtes tout simplement humain ! 😉 Que ce soit les interventions chirurgicales, les traitements, les effets secondaires… le cancer laisse des traces indélébiles qui sont les marques de votre histoire et de votre parcours. 

MÊME vous donne quelques pistes pour mieux apprivoiser ces changements et faire la paix avec ce merveilleux corps plein de ressources, qui vous accompagne au quotidien. 🙂

Réaliser ses changements physiques pour mieux les accepter

L’après cancer, on peut résumer ça comme le chemin vers la réalisation. Une réalisation qui peut parfois s’avérer difficile quand on se retrouve face à soi-même, au sens propre comme au sens figuré. La réalisation passe par des étapes plus ou moins compliquées, propres à chacun. Elle peut être longue comme courte : tout dépend des étapes par lesquelles vous êtes passé.e.s.

Ce passage peut représenter un choc, quand, du jour au lendemain, on arrive à se rendre compte de nouvelles choses moins indispensables que sa santé. On peut d’un coup se rendre compte combien son corps a changé, avec des changements qu’on mettra du temps à assimiler.

Accepter, découvrir, tester et puis un jour s’aimer. Réapprendre à aimer ce corps, symbole de votre combat, votre plus fidèle allié.

Mon corps change et j’ai du mal à l’accepter

Alors factuellement comment le corps change t-il ? Il peut changer de par son apparence, de nouveaux symptômes peuvent apparaître ou ses capacités peuvent avoir évolué. Cela passe parfois par des cicatrices, de la fatigue chronique, des douleurs aux articulations, de la chirurgie, une perte puis une repousse des cheveux, une prise ou une perte de poids… 

Alors tous ces changements brusques, forcément ça chamboule. On peut de ce fait avoir un sentiment de dépersonnalisation, qui nous laisse penser que finalement notre corps ne nous appartient plus réellement. Un constat rude et très compliqué si on n’y est pas préparé ou si on ne dispose pas d’un accompagnement nécessaire.

 « Le combat a été difficile, j’y ai perdu un sein mais j’y gagne la vie… » Vanessa

On ne vous blâmera jamais d’avoir vos petits coups de mou, d’avoir de temps en temps des baisses de moral ! Elles sont naturelles et surtout logiques ! Un gros changement dans sa vie nécessite d’être assimilé petit à petit, une marche à la fois. Alors prenez votre temps, sans pour autant vous presser !

Sachez aussi que certains symptômes se dissiperont au fur et à mesure que les molécules de traitements seront évacuées par votre organisme. Vous verrez alors votre corps retrouver de son énergie par-ci, de sa vivacité par là ! 

Avec une reprise des activités quotidiennes certains maux feront leur bagages et ne reviendront plus ! D’autres seront quant à eux un peu plus récalcitrants à l’idée de vous quitter… Ils nécessiteront alors peut être un accompagnement différent pour être laissés derrière vous, comme la fatigue chronique après le cancer. Ça tombe bien, de nombreuses personnes sont là pour vous aider ! 

MEME-COSMETICS-CHANGEMENTS-PHYSIQUES-APRES-CANCER

L’accompagnement : accepter l’aide qu’on nous propose

Certains changements sont plus marquants que d’autres et nécessitent alors parfois une aide extérieure. On le rappelle, demander de l’aide n’a rien de dégradant ou n’indique en aucun cas une forme de faiblesse. Demander de l’aide c’est le premier pas pour aller mieux ! 

Demander de l’aide à un.e professionnel.le de la santé

Et oui, ce n’est pas parce qu’on est entré dans l’après cancer, qu’on n’a plus le droit de continuer à voir des professionnels de santé pour nous accompagner ! Alors on n’hésite pas à demander à son équipe soignante de nouveaux contacts pour nous rediriger par exemple vers des médecines complémentaires, un.e psychomotricien.ne ou encore un.e kiné !

Une prise en charge par ces nombreux professionnels pourra vous permettre de vous réapproprier votre corps par le mouvement, la parole mais aussi en se détendant et en relâchant les tensions accumulées par le passé. 

Prendre rendez-vous avec un.e kiné peut aussi aider dans le traitement de ses cicatrices, pour les réduire par des massages doux, afin de leur redonner de l’élasticité, parfois les réduire mais surtout de mieux les accepter. N’hésitez pas à demander l’avis de votre chirurgien si vous avez un doute ! 

Les socio-esthéticiennes ou socio-coiffeuses sont aussi présentes pour vous dans l’après cancer. Elles offrent la possibilité de se faire accompagner dans les premiers pas de la reconquête de sa féminité, parfois mise à l’épreuve par les traitements ! La gamme de soins et de maquillage MÊME est aussi là pour ça ! 😉

Trouver les liens entre le corps et la psychologie amènera à terme à dénouer de nombreux traumatismes bien enfouis. Et comme chacun le sait : quand la tête va bien, le corps suit !

Demander de l’aide à son entourage

Votre entourage constitue un soutien très fort, lorsqu’après le cancer vous êtes à la recherche de nouveaux repères. On aborde d’ailleurs plus précisément ce sujet dans notre article dédié à la perception de notre entourage lorsqu’on entre dans l’après cancer.

Sachez qu’ils sont et resteront là pour vous même si vous avez tendance à minimiser vos tracas ! Si ces tracas existent, et vous restent en tête, c’est bien qu’ils ont leur importance. 

Alors pratiquer des activités avec votre entourage qu’elles soient physiques ou non peut permettre de débloquer le dialogue et ainsi apporter un grand soulagement. Nous n’avons pas toujours besoin de grosses actions quand les paroles rassurantes des bonnes personnes peuvent apporter un immense réconfort ! 

Le (ré)apprentissage : vers une reconstruction en douceur de son image

Vous y voilà, il vous a fallu un temps, que celui-ci se compte en jours, semaines, ou mois vous pouvez être fier.e de ce parcours ! Vous êtes fin prêt.e à (ré)apprendre et à vous accepter ! Comme une deuxième rencontre avec soi-même.

Le (ré)apprentissage prendra du temps (comme toutes les bonnes choses d’ailleurs), alors pas de précipitation et surtout, pas de frustration ! C’est une étape qu’il vous faudra franchir par vous-même. Guidée par votre motivation et votre volonté, celle-ci fera l’objet d’un effort au quotidien. 

Ne vous découragez pas pour autant ! Faire un petit pas chaque jour, c’est en faire un immense sur une année ! On ne vous demande en aucun cas d’aller vite, faites comme bon vous semble !

Cette étape c’est aussi la (re)découverte de soi. On peut (re)découvrir son corps grâce à une nouvelle activité physique ou juste grâce à un miroir. C’est (re)découvrir à la fois son corps mais aussi ses capacités. Prêt.e ?

À vos notes

N’hésitez pas à noter vos avancées pour voir votre évolution. Les relire si un jour vous avez un petit coup de mou, vous redonnera le sourire. Et puis peut-être écrire vos petites victoires du quotidien vous fera réaliser tout ce que vous êtes de nouveau capable de faire ! 

Ne négligez pas ce point : on a toujours tendance à voir ce que l’on a pas été capable de faire, plutôt que ce qu’on a accompli. Alors c’est une bonne manière d’inverser cette mauvaise habitude !

On ne se compare pas, on s’admire !

L’important est de comprendre que l’apprentissage repose sur un rythme personnel et donc unique. Ne pensez pas que ce vous voyez chez les autres fait l’objet d’une réalité objective ! Tout le monde sait faire semblant, alors se comparer ne vous aidera pas à avancer ! 

Concentrez-vous sur vos objectifs et sur vos victoires, ils sont bien plus enrichissants car vous seul.e savez quels efforts ils ont nécessités. 😉

Vers la redécouverte

Reprendre sa vie, c’est aussi reprendre ses habitudes parfois oubliées. Habitudes qui, à présent, paraissent étrangères. Alors quand il s’agit de se réadapter, il faut voir chaque pas comme une victoire de plus. Vous aurez aussi des coups des mou, qui vous feront sentir vulnérables, ou affecteront votre moral… 

Pas de panique, c’est tout à fait normal ! Le ciel aussi a ses nuages, mais le soleil attend toujours derrière ! 🙂 Accepter vos réussites comme vous acceptez vos échecs d’un jour, ils ne le seront peut-être plus le lendemain !

Maintenant on profite de son renouveau !

Eho on rentre du boulot ! 

Une fois que vos capacités physiques (et psychologiques) vous le permettent, tout redevient possible ! Alors vous envisagez sans doute de reprendre le chemin du travail afin de retrouver un rythme de vie “normal” et refaire “comme tout le monde”, ça vous avait manqué ? 😉 

Vous pouvez retrouver tous nos conseils à propos du retour au travail à la fin de vos traitements dans notre article dédié à ce sujet ! 

La reprise d’une routine sportive

Pour commencer à reprendre sa forme physique en douceur, que diriez-vous par exemple de commencer le yoga ou la gymnastique douce, pour vous réapproprier vos mouvements et vos gestes ? Reprendre le sport peut parfois sembler embêtant, même si au fond on sait toutes et tous que le sport ne nous ferait pas de mal ! Alors prenez cet article comme l’impulsion que vous attendiez et foncez ! 😉

Mais on le sait, bien qu’on ait la motivation, on a tendance à souvent repousser cette fatidique première séance qui déterminera ou non la poursuite vers de nouvelles. Avec un peu de motivation vous verrez que le sport n’a rien de si terrible : il suffit de trouver sa discipline ! Une pratique régulière d’une activité physique peut avoir énormément d’effets bénéfiques, on ne vous apprend rien ! 

La recette est simple : trouver sa discipline, rassembler toute sa motivation et vous voilà lancé.e! 

Vous pouvez aussi vous tourner vers des associations comme la Cami, qui propose des activités adaptées aux personnes concernées par le cancer. Cela peut être rassurant de savoir qu’on pratique le sport entouré.e de personnes qui connaissent la maladie et ses conséquences, ainsi qu’avec d’autres personnes concernées ! Un potentiel bon moyen de tisser du lien social !

Des soins pour vous réconforter

Chez MÊME prendre soin de vous et vous accompagner le plus en douceur possible dans toutes ces étapes de vie, c’est ce qui nous motive. Alors on espère à travers nos articles vous rassurer et à travers nos produits vous réconforter.

C’est pourquoi on a développé pour vous des produits qui peuvent aider à vous réconcilier avec votre corps dans l’après cancer ! Comme par exemple notre Soin lavant et fortifiant qui, associé à des massages en mouvements circulaires stimule la circulation sanguine et donc soutient la pousse de vos cheveux !

Notre petit nouveau fait aussi des merveilles quand il s’agit de repousse ! C’est notre Sérum revitalisant pour les cils et sourcils !

Il s’applique directement sur les zones du visage qui peuvent avoir été sujettes à de l’alopécie ou qui manquent d’épaisseur… on parle bien sûr des cils et des sourcils ! Avec sa texture gel toute douce, il s’applique matin et soir. On laisse juste la peau absorber ce précieux nectar et en 2 mois minimum, les résultats sont flagrants ! 🙂

On espère que tous ces conseils ont pu vous aider et vous rassurer ! N’hésitez pas à nous écrire en commentaire votre avis ou vos expériences ! Vous pouvez aussi partager cet article à une personne que vous avez reconnue ou qui pourrait en avoir besoin ! On pense fort à vous tout.e.s ! 💕

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.