POUR MOI

Cancer et poids : attention aux idées reçues !

Nombreux sont les préjugés sur le cancer et le poids. Bien souvent, on pense que les traitements vont nous faire maigrir et nous rendre squelettique, pourtant ce n’est pas toujours le cas. Chez MÊME, on a décidé de creuser un peu pour y voir plus clair…

Perte ou prise de poids pendant le cancer : à quoi faut-il s’attendre ? 

L’un des plus importants préjugés sur le cancer est de dire que les traitements qui lui sont associés ont tendance à provoquer un amaigrissement très flagrant. Il est vrai que cela arrive à certaines femmes qui, affaiblies par les traitements, ont des difficultés à s’alimenter, perdent l’appétit et maigrissent. Pourtant ce n’est pas toujours le cas ! En effet, dans le cas du cancer du sein par exemple, les traitements ont plutôt tendance à faire grossir : ils font s’accroître le tissu adipeux tout en entraînant une baisse de la masse musculaire.

Ainsi, « environ une femme sur deux prend entre 3 et 5 kg au cours de ses traitements, voire jusqu’à six mois après leur interruption. Et pour certaines, la surcharge peut atteindre 12 kg », selon Rose Magazine.

Comment appréhender ce changement de poids ? 

Cette prise de poids ne doit pas être minimisée. Certes, ce n’est pas la fin du monde si vous prenez 2-3 kilos pendant vos traitements, mais cela peut impacter votre estime de vous ainsi que votre moral. Or l’objectif de MÊME est d’aider les femmes à se sentir belles et féminines, même pendant les traitements.

De plus, sans pour autant vous conseiller de vous lancer dans le dernier régime affamant à la mode, il faut savoir que la surcharge pondérale (attention, on ne parle plus ici de quelques kilos en trop, mais de bien plus…) est un facteur d’aggravation des risques de cancer.

D’où vient la prise de poids ?

En fait, la prise de poids a de très nombreuses causes. La principale est l’anxiété associée à un manque d’activité physique : on n’a pas le moral, on reste pelotonnée dans son lit, on est fatiguée et on grignote pour se réconforter. Deuxième facteur, les traitements eux-mêmes, dont la prise de poids est un effet secondaire connu. « Pour l’hormonothérapie, il semblerait que ce soit plus fréquent sous tamoxifène que sous anti-aromatases », selon Catherine Cerisey. Enfin, une pré-ménopause induite par les traitements peut aussi être à l’origine de quelques kilos en trop.

Que faire pour minimiser les kilos pris ou perdus ?

Pour autant, face aux kilos, et particulièremlent quand vous êtes sous chimiothérapieie, il ne faut pas agir sur un coup de tête :

Pas de régime à la mode qui proposent de perdre 5 kg en 1 semaine.

– Ne refusez pas un traitement parce qu’il risque de vous faire grossir: ceux-ci sont là pour vous aider soit à vous débarrasser de votre cancer, soit pour le maintenir bien loin de vous et c’est évidemment la priorité.

– Il faut se tourner vers une alimentation variée et saine, comme nous vous en parlons dans notre article : L’alimentation, un équilibre à trouver au quotidien

– Si vous avez assez d’énergie en ce moment, tournez vous vers une activité physique douce telle que le yoga.

– Si vous n’avez le cœur à rien de tout cela et que ce dont vous avez besoin, là tout de suite, c’est d’un grand chocolat chaud… alors savourez votre chocolat (dans le cadre d’une bonne alimentation), prenez le temps de vous soigner et de vous sentir bien dans votre peau, c’est le plus important !

– Dans les 6 mois qui suivent l’arrêt de vos traitements, il existe de nombreuses façons de réguler votre poids. Vous avez tout à fait le droit de recourir au palper-rouler en Institut ou chez vous, ou encore reprendre une activité physique régulière différente des activités plus douces recommandées pendant les traitements.

cancer et poids meme cosmetics

Enfin, comme toujours si vous avez la moindre question, celui qui sera le plus à même de vous répondre, c’est votre médecin 😉

Nous vous souhaitons une très très belle journée 💕

Laissez un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *