MIEUX VIVRE MON CANCER

Cancer et retour au travail

cancer et travail
3 minutes de lecture

Reprendre le travail après la maladie peut faire peur et s’avérer difficile. Pourtant, il peut constituer la fermeture d’une lourde parenthèse dans la vie d’une personne concernée par la maladie. Nous avons donc décidé de vous écrire les lignes suivantes afin de vous aider à mieux aborder cette période !

Bien se préparer

Reprendre le travail est l’opportunité de retrouver tout ce qui a pu vous manquer durant la maladie : un rythme de vie identique à celui des autres, une vie sociale plus active, une reprise de confiance en vous. Retourner travailler peut aussi être source d’anxiété et c’est pourquoi il faut y aller progressivement et commencer à se renseigner en avance. Plus vous serez informée, plus vous serez sereine !

Dans tous les cas, la première chose à garder en tête est que même si vous y mettez toute votre bonne volonté, il est difficile d’effacer cette période de votre vie, qui peut avoir laissé ses traces : fatigue, difficulté à se concentrer longtemps, anxiété de voir ré-apparaître la maladie… En fait, il s’agit de gérer les choses différemment, puisque vous avez changé.

Ce commentaire trouvé sur le site de Rose Magazine résume parfaitement l’idée :

« On a changé, profondément, physiologiquement. On sait qu’on dispose de forces limitées. Il faut apprendre à les utiliser au mieux. On n’est pas moins compétent, moins créatif, moins productif. On gère ses ressources différemment. » Sandrine, victime d’un cancer du sein.

Si vous vous sentez prête à retravailler, il est essentiel avant tout de vous poser les bonnes questions : pouvez-vous gérer la même charge de travail ? Auriez-vous besoin d’aménagement horaires ? Quels problèmes pourraient vous gêner dans la réalisation de vos tâches ? etc.

Nous avons sélectionné pour vous la rubrique « Reprise du travail » sur le site de l’Institut National du Cancer pour en savoir plus sur les modalités et les démarches à effectuer, selon votre situation.

S’adapter

Selon la loi, vous avez accès à différentes options  afin de vous faciliter votre retour au travail. Le médecin du travail notamment doit déterminer avec vous si vous vous sentez prête à revenir, et si vous pouvez/voulez reprendre votre poste tel qu’il était ou l’aménager.

Il peut ainsi vous proposer différents aménagements pour une reprise en douceur :

– un temps partiel thérapeutique

– de nouveaux horaires

– une adaptation du lieu de travail

– un mode de travail à la maison

– ou encore le transfert dans un autre service

Reprendre un rythme de travail normal ne se fera pas en un jour. Vous devrez à nouveau faire preuve de patience et être indulgente envers vous-même mais aussi envers vos collègues et supérieurs qui auront aussi besoin d’un temps d’adaptation pour gérer votre retour.

Qui peut vous aider ?

Voici une petite liste des interlocuteurs à contacter pour obtenir des informations et préparer votre retour :

– votre employeur

– le médecin du travail

– un coach spécialisé dans le retour au travail :
> Vous pourrez trouver le contact le plus près de chez vous en posant la question au sein de votre service de cancérologie ou bien en vous renseignant auprès du réseau régional de cancérologie (RRC) de votre région. Cliquez ici pour trouver votre réseau et ses coordonnées. 

– la Fondation contre le Cancer avec le numéro Cancerinfo au 0800 15 801

la Ligue contre le Cancer dispose elle aussi d’une ligne d’écoute au 0 800 940 939

AlloAlex répond à toutes vos questions sur le cancer et le travail au 0800 400 310 ! Sur leur page Facebook, ils postent aussi des vidéos illustrant des situations vécues 😉

En plus de ces échanges personnalisés essentiels pour votre reprise, nous avons également déniché pour vous un livret très complet et riche de conseils, rédigé par Monique Sévellec, psychosociologue à la Maison des patients et des proches de l’Institut Curie à Saint-Cloud, en collaboration avec des médecins du travail et la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France (Cramif) : vous pouvez le télécharger en cliquant simplement ici !

Nous espérons vous avoir apporté quelques éléments de réponses utiles qui pourront vous aider dans cette nouvelle période.

N’hésitez pas à partager avec nous d’autres contacts, expériences personnelles ou supports d’information intéressants pour toutes nos lectrices.

Mille mercis !

Sources de l’article : curie.fr, rosemagazine.fr, cancer.be

Laissez un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *