BEAUTÉ & SOIN

Chimio : favoriser la repousse de mes cheveux après un cancer

favoriser la repousse de mes cheveux après un cancer- MÊME COSMETICS

Après les traitements, vient enfin le temps tant attendu de la repousse des cheveux. Souvent fragiles et timides au début, il faut les traiter avec beaucoup de soin et de précaution ! MÊME vous donne ses petites astuces pour vous préparer au mieux à ce grand moment… !

Quand mes beaux cheveux vont-ils enfin repousser ?

Parce qu’on est toutes uniques, la repousse de cheveux est différente pour chacune d’entre nous… et cela plus encore en fonction du traitement que l’on a suivi. La bonne nouvelle, c’est que le plus souvent les cheveux réapparaissent dès quatre à six semaines après notre dernière séance. En fait, cela correspond au moment où le corps a éliminé tous les médicaments les plus agressifs. En voulant nous débarrasser de nos cellules malades, la chimiothérapie a en effet détruit l’ensemble des cellules à croissance rapide, dont les cellules cancéreuses, mais aussi celles de nos racines (lire aussi : Préparer la chute de mes cheveux). Heureusement ces dernières se régénèrent ultra vite ! Pas d’inquiétude donc : tout repousse dès la fin de la chimiothérapie.

Seront-ils exactement comme avant ?

En général, les premiers cheveux sont différents de ceux que l’on avait jusque-là. Il arrive même parfois qu’ils soient plus gris au début. Pourquoi ? Les cellules de nos racines ont besoin (un peu comme nous) d’un temps de récupération pour être à nouveau en forme et fonctionner normalement. Du coup, notre chevelure s’épaissit et se re-pigmente petit à petit. Surprise : il se peut ainsi qu’elle ait une texture et une couleur différente par rapport au temps avant la chimio. Et ce, soit seulement pendant quelques mois … soit définitivement ! Par exemple, certaines femmes aux cheveux raides peuvent se retrouver avec de magnifiques boucles qui se retendront au bout d’un certain temps… ou qui resteront bouclés pour de bon ! Pareil pour la couleur. Mais pas de panique : les changements radicaux sont rares, nos cheveux blonds ne devraient pas devenir noirs ou roux, et vice versa ! Ils repousseront seulement plus un peu plus foncés ou un peu plus clairs.

L’autre bonne nouvelle: après 3-4 mois les nouveaux cheveux sont en meilleure santé et ont même l’air plus dense qu’avant leur chute ! En effet, avant de tomber, les cheveux étaient à différents stades de croissance, alors qu’à présent ils repoussent tous en même temps ! Cependant, c’est tout de même moins vrai dans le cas des cancers hormono-dépendants car la plupart des traitements diminuent un peu leur densité.

On peut leur donner un petit coup de pouce ?

On ne peut malheureusement pas faire plus vite que la musique, mais il est possible d’aider un peu la nature ! MÊME vous livre ici quelques astuces pour accompagner au mieux vos cheveux dans leur repousse.

Masser pour améliorer la repousse des cheveux

  • > On élimine les toxines et on booste la repousse

Plus vite on se débarrasse des méchantes toxines dues aux médicaments et accumulées au niveau de notre cuir chevelu, plus vite on permettra à nos beaux cheveux de repousser ! Alors les filles, à l’attaque : on s’arme d’une huile de ricin et on masse son cuir chevelu pour chasser les dernières toxines.

  • > Un petit massage

Non seulement les massages du crâne sont un pur bonheur, mais ils ont en plus plein de bienfaits ! En plus d’aider à éliminer les toxines, ils stimulent la circulation sanguine et améliorent du coup l’approvisionnement en nutriments, vitamines, minéraux… bref tout ce dont nos cheveux ont besoin pour pousser. A faire tous les jours autant de fois qu’on veut: doucement, en rond, de la nuque au sommet du crâne, pendant 2-3 minutes, à l’aide de notre brume pour le cuir chevelu.

  • > Au chaud ma jolie petite tête

On se protège au maximum du froid ! En contractant nos vaisseaux sanguins, il freine la circulation et donc la repousse de nos cheveux. Hop, on enfile un joli petit bonnet pour garder notre tête au chaud jour et nuit ! Et on se sort cette fausse idée de la tête : non, les bonnets et foulards ne freinent pas la repousse !

  • > On mange correctement

Une autre solution se trouve… dans notre assiette ! En mangeant certains aliments, on donne à notre organisme les nutriments dont il a besoin pour réparer les cellules fragilisées. On peut ainsi favoriser la repousse et la qualité de notre belle chevelure.

Le tout réside dans une alimentation équilibrée, en forçant un peu plus sur les produits contenant des vitamines et des minéraux (notamment les protéines souffrées : sole, thon, jambon cuit, poulet, jaune d’œuf…). On ne supprime pas les graisses de son alimentation, car elles sont indispensables à la croissance de cheveux sains et aident à assimiler les vitamines.

On fait attention à ne pas manquer de zinc, ni de fer, car une telle carence est mauvaise pour la santé de nos cheveux. On s’assure également d’avoir un apport quotidien en vitamines pour éviter de fragiliser de cheveux, qui seraient alors cassants et ternes. Alors on se fait plaisir avec beaucoup de légumes, de fruits, mais aussi avec de bons fruits de mer de temps en temps.

Un coup de pouce : les compléments alimentaires. Mais on se fait conseiller par son médecin ou par son pharmacien et on préfère quand même les nutriments reçus naturellement. La levure de bière est aussi très riche en vitamines B. On l’utilise en mélangeant 1 à 2 cuillères à soupe de levure de bière chaque matin dans un demi-verre d’eau avant le petit-déjeuner. On peut aussi l’acheter sous forme de flocons et en saupoudrer sa salade, sa soupe, ou tout autre aliment.

Attention à garder des attentes réalistes au sujet de nos changements alimentaires. Ce que vous mangez n’affectera pas les cheveux qui ont déjà poussé, mais aura une incidence sur la croissance de nouveaux cheveux. Les effets du régime alimentaire sur les cheveux peuvent prendre jusqu’à 6 mois pour être visibles, alors patience…

À ne SURTOUT pas faire

  • > Utiliser des élastiques de cuisine pour tenir ses cheveux en arrière ou les coiffer. Le caoutchouc peut accrocher les cheveux et provoquer leur rupture ou les déloger à la racine.
  • > Effectuer sa première couleur ou ses mèches trop tôt. Au début de la repousse, nos cheveux ne sont pas aussi forts qu’avant. Fragiles, ils sont plus susceptibles de casser. Alors, même si on meurt d’envie de se faire une couleur, une permanente, un défrisage ou un brushing… on patiente pendant les six premiers mois après la fin de la chimio, histoire que nos cheveux retrouvent toutes leurs forces. Ensuite, on démarre en douceur en optant pour une coloration végétale ou temporaire qui épargnera notre cuir chevelu encore sensible. S’il est sec ou vite irrité, on patiente jusqu’à ce que notre peau ait elle aussi récupéré. Dans tous les cas on essaye d’en choisir une sans ammoniaque, parabène, oxydant ou résorcine.
  • > On oublie la fausse promesse de « si je les coupe, ils repousseront plus vite, plus épais et même plus foncés » ! C’est faux, faux, et ARCHI FAUX ! Si on réfléchit bien, c’est tout simplement impossible… Dès lors que le poil sort du corps, il est déjà mort et ne peut donc pas être affecté par quoi que ce soit (puisqu’il n’a aucun contact avec le cerveau susceptible de provoquer en lui le moindre changement). On peut par contre accélérer leur croissance et les rendre plus vigoureux, en agissant sur la racine et les vaisseaux sanguins qui l’irriguent. Mais il peut être sympa de vous offrir une première coupe chez un socio-coiffeur dès qu’ils ont atteint une longueur d’au moins 2 cm. Rien de tel pour se débarrasser de la première repousse, égaliser le premier duvet et redonner du peps à son look !

 

Et voilà, on espère que grâce à tous ces conseils, vous aurez bientôt récupéré votre belle chevelure qui, on le sait, vous a tellement manqué ! N’hésitez pas à nous envoyer de belles photos de vous et de vos nouvelles coupes, ou à nous poser toutes vos questions en commentaires !

À bientôt ! 💕

34 commentaires

  • vitoire 1 novembre 2017 à 23 h 00 min

    J’ai subi une mastectomie en décembre 2015, j’ai eu 3 séances de FEC et de TAXOTERE puis 20 séances de radiothérapie. Depuis le mois de juillet 2016, j’ai fini les traitements lourd et je prends du FEMARA en hormonothérapie. Depuis mis 2016, j’ai mis cheveux qui ne repoussent presque pas car les médecins m’ont prescrit le générique du FEMARA et j’ai fait une intolérance. Cela fait 6 mois que je suis sous FEMARA mais mes cheveux ne repoussent pas mieux, ils sont éparses. Avez-vous un conseil à me donner
    car j’en ai marre de porter une perruque. Je vous remercie

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 32 min

      Bonjour Sylvie,

      Merci beaucoup pour votre témoignage très touchant ! Le mieux dans ce genre de cas est de demander l’avis de votre médecin qui sera à même de vous conseiller de la manière la plus juste possible.
      Nous vous souhaitons beaucoup de courage et vous envoyons des ondes positives ! ❤️ ❤️ ❤️

      Répondre
      • Angie 8 décembre 2017 à 22 h 13 min

        Bonjour,
        Voilà une belle maniere de botter en touche. Pour ma part j’ai eu le même traitement voilà 10 ans et mes cheveux n’ont jamais repoussé j’ai une alopécie irréversible.
        J’ai essayé tout les traitements possible, mais rien n’y fait.
        Quant aux médecins ils estiment qu’on est chanceux d’être en vie…
        Bon courage

        Répondre
        • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 13 h 31 min

          Bonjour Angie,

          Mercis mille fois pour votre témoignage très touchant ! ❤️
          Nous vous souhaitons beaucoupo de courage !

          Répondre
      • Céline 21 janvier 2018 à 13 h 57 min

        Bonjour ,
        Je vous propose de faire appel à un spécialiste de la repousse dû cheveux.
        Cela s’appelle être tricologue.
        Peut être avez vous un institut près de chez vous !
        Courage

        Céline

        Répondre
  • REY 9 octobre 2017 à 0 h 46 min

    Bonjour, j’ai eu un cancer du sein et tout le protocole en 2014 à 50 ans. Chimio, hormono, rayons et ablation. Mes cheveux ont repoussé tous blancs et très fins au bout de 7 semaines puis ils sont devenus à moitié gris/brun clairs et à moitié blancs. Avant j’étais brune. Au bout d’un an, ne voyant plus de changement, j’ai commencé à les teindres légèrement, jusqu’à les foncer de plus en plus. J’ai arrêté depuis 3 mois, parce que mes sourcils n’ont pas bien repris et qu’être brune avec peu de sourcils c’est moche et je n’aime pas les dessiner, au risque de ressembler à un clown. Aussi, mes cheveux n’ont pas bien repoussés sur l’arrière de ma tête et le brun accentu la peau visible. J’ai decidé de m’accepter sans teintures et de couper mes cheveux très courts à la garçonne, ce qui me va, fort heureusement. Je me dis qu’avec mes mêches blanches je me suis transformée en ange. Et que finalement être brune me donnait un visage dur. Le blanc adoucit les traits. Je me dis aussi que s’offrir ainsi de la douceur est finalement bien venu ! Je mange le plus sainement possible. Je prend des compléments de temps en temps et depuis peu je me masse la tête à l’huile de ricin 1 x par semaine. Je vois que ça les nourris bien et ils sont moins secs qu’avant. Je suis consciente que la chimio a tué mon cuir chevelu et je l’accepte aujourd’hui. J’apprend à aimer ma nouvelle apparence et à m’aimer ainsi. Je ne serais plus comme avant. Et c’est ainsi. J’ai ainsi une nouvelle vie et un nouveau moi à découvrir. J’arrête de me faire du mal. J’ai eu ma dose de douleurs physiques et mentales.

    Répondre
    • Judith de MÊME 19 octobre 2017 à 12 h 41 min

      Bonjour Rey, merci pour votre touchant témoignage qui inspirera et aidera beaucoup de nos lectrices qui traversent la même épreuve que vous. Quel courage et quelle force d’esprit, vous êtes une battante ! ❤️ ❤️ ❤️

      Répondre
    • Elysium 3 avril 2018 à 19 h 52 min

      Bonsoir

      Je viens de passer cette épreuve du cancer du sein et je me pose la question si l’huile de ricin fera son travail. Par contre, le cuir chevelu me démange un peu apparemment, à la repousse puisque j’ai eu une repousse pendant le taxol en gris, blanc et noire.
      Effectivement, il faut boire beaucoup d’eau pour évacuer les produits dans le corps, après ça le fonctionnement du corps reprend.
      Bon courage à toutes les femmes qui traversent cette épreuve.

      Laurence. C

      Répondre
  • Gisele 29 septembre 2017 à 10 h 27 min

    Merci pour tous ces précieux conseils !!! <3

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 32 min

      ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️

      Répondre
  • chevalier 28 septembre 2017 à 13 h 39 min

    Ma mère a subi traitement chimio rayons et prends cachets hormotherapie pour cancer du sein
    Perte de cheveux ils ne repousent pas !!
    Effet secondaire hormotherapie !!!
    les oncologues devraient alerter comme ils le font pour les rayons avec le gros bras

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 33 min

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre témoignage ! Nous envoyons plein d’ondes positives à votre maman ! ❤️

      Répondre
  • Giardino 7 septembre 2017 à 22 h 41 min

    Bonjour je viens de lire votre article et ayant eu un cancer j’ai appris ma rémission. Alors comme mes cheveux repoussent je me suis dit que j’allais faire une couleur. J’ai bien fait de me renseigner avant car cela ne fait que 1 mois que j’ai arrêté la chimiothérapie. Donc je vais encore patienter. Merci.

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 28 min

      Bonjour Fabienne,

      Merci beaucoup pour votre retour ! ❤️

      Répondre
  • Graziellz 17 août 2017 à 23 h 15 min

    Bonsoir
    Atteinte d’un cancer du sein à 43 ans j’ai subi une ablation du sein suivi d’un protocole de chimiothérapie qui a débuté en novembre 2016 et qui a fini en février 2017 , la perte de mes cheveux longs à était très dur pour moi , à l’époque , aujourd’hui je suis heureuse car mes cheveux on recouvert mon crâne et je porte plus de foulard , j’utilise l’huile de ricin
    Bon courage à toutes

    Répondre
    • Judith de MÊME 25 août 2017 à 10 h 54 min

      Merci beaucoup pour votre commentaire ❤️

      Répondre
  • Astuce de fille 14 août 2017 à 22 h 51 min

    Bonjour et merci pour ton article qui est très complet et qui donne pas mal de réponses sur cette terrible question de la repousse du cheveux. L’idéal pour retrouver une chevelure saine et épaisse c’est de tout miser sur la nutrition de la fibre capillaire. Il existe une huile encore plus riche et plus nutritive que le ricin, c’est l’huile de bakopa, elle est tellement visqueuse qu’il faut la mélanger à l’huile de coco bio (plus fuide) pour pouvoir l’appliquer.

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 27 min

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre commentaire et vos conseils ! ❤️

      Répondre
  • Tibouche 11 juillet 2017 à 17 h 20 min

    Bonjour
    J’ai été traitée par chimiothérapies ce qui a cause une perte totale de mes cheveux mais 4 ans après la fin du traitement mes cheveux devant restent toujours clairsemes et je ne sais plus quoi faire . Aidez moi svp

    Répondre
    • Judith de MÊME 12 juillet 2017 à 15 h 44 min

      Chère Inès, merci pour votre message . Comme nous l’avons dit à Caroline récemment (dans un commentaire un peu plus haut), certains cas d’alopécie peuvent-être plus sérieux que d’autres à cause de certains traitements. Et il en va de même pour la repousse des cheveux. Il existe bien souvent une cause psychologique aux alopécies et pelades. Nous sommes de tout ❤️ avec vous Inès !

      Répondre
    • magali yasmee 18 octobre 2017 à 1 h 04 min

      bonsoir Tibouche les traitements qui empêchent les cheveux de repousser vite et comme avant sont les traitement des cancers homonos dépendant je suis comme toi et j’ai opté pour pouvoir continuer a avoir une vie normale de jouer comme beyoncé rihanna ou tune turner avec des lace front des whig (mots plus funs pour désigner des perruques que j’achète dans les magasins de femme noires sinon je serai devenue folle mes amies mon chéri mes élèves ont pris l habitude de me voir changer de tête et en attendant que mes cheveux repousent un jour comme je veux je me sens belle avec toutes ces nouvelles chevelures et je me sens une rock star j’ai commencé l » huile de ricin j’en mets tous les jours même sous ma perruque et du coup je suis moins stressée a attendre qu ils repoussent car le stress ne fait rien a l affaire …bon courage et amuse toi avec des perruques va voir sur le next toutes les filles blacks font des tut sur ça sur you tube ça décomplexe totalement l idée qu’on se faisait sur les perruqyes allez haut les coeur amuse toi 😉 tu as mon mail si tu veux que je te remonte le moral et de montre comment moi je m’amuse avec tout ça

      Répondre
      • Elisabeth 17 février 2018 à 15 h 11 min

        Bonjour
        J ai aussi un cancer hormona dependant…. avec chimiothérapie 3 FEC et 3 taxoteře. 25 de radiotherapie…. j ai 36 ans… et toutes mes dents… j ai perdu mes cheveux et j ai rase…. j avoue que vous lire me sidere…. on m a dit que ca repousserai…. mais du coup j stresse maintenant. Quels conseils peut on avoir? Comment anticiper la repousse? Doit on en parler avrc l oncologue ?
        Merci de vos conseils

        Répondre
  • Inès 12 juin 2017 à 16 h 09 min

    Bonjour,

    J’ai fini ma chimiothérapie il y a un an et mes cheveux ont repoussé mais de façon très éparse. Avez-vous déjà eu des témoignages de femmes dont les cheveux ont repoussé quelques années après?

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 décembre 2017 à 18 h 36 min

      Bonjour Inès,
      Merci beaucoup pour votre témoignage ! Chaque femme réagit de manière différente. Le mieux est encore de demander conseil à votre médecin qui sera le plus à même de vous orienter ! ❤️

      Répondre
  • Caroline 22 mars 2017 à 12 h 09 min

    Bonjour , j’ai fini ma chimiothérapie depuis plus de quatre mois et contrairement à tous ce que j’ai pu lire mes cheveux n’ont commencé à repousser que depuis peu et très peu . Ils sont clairsemés et toutes les personnes que je croisent qui sont au même stade et ont eu le meme traitement que moi ont deja tous récupéré en terme de densité et ont deja meme un peu de longueur ( en terme de cheveux court). J’ai fait les massages à l’huile de ricin . J’ai vu une dermato qui m’a donné du minoxidil mais rien n’assure qu’il y aura la repousse de ceux qui ne sont pas encore revenu. J’ai 37 ans , je suis seule, et je commence à désespérer de les voir revenir . Je ne suis pas sereine pr mon avenir . Je ne me vois pas vivre Comme Cela moi qui avait de si beau cheveux, je n’arriverai pas à en faire le deuil . Avez vous dès contact d’expert ?

    Répondre
    • Judith de MÊME 23 mars 2017 à 15 h 39 min

      Chère Caroline, merci infiniment pour votre message et votre témoignage qui nous a beaucoup touché. Il y a certains cas d’alopécie définitive à cause de certains traitements, et il existe bien souvent une cause psychologique aux alopécies et pelades. Peut-être pourriez-vous songer à consulter quelqu’un, pour laisser derrière vous votre cancer ? Nous sommes de tout ❤️ avec vous.

      Répondre
    • Rara 17 février 2018 à 21 h 46 min

      Bonjour, j’ai eu 8 séances de chimio suite à un cancer du sein à 42 ans. Ma dernière séance a eu lieu mi-mars 2017 suivie un mois plus tard par 25 séances de rayon.
      Mes cheveux n’ont commencé à repousser qu’en mai (2 mois plus tard) et étaient très clairsemés. Je massais mon crâne tous les jours avec de l’huile de ricin et je prends depuis la fin de mes traitements des vitamines Aline.
      Début août j’ai enfin pu enlever mes rubans.
      Il faut beaucoup de patience.
      Aujourd’hui mes cheveux poussent (pas très rapidement) mais ils ont environ 5/6 cm,
      Beaucoup de courage et surtout de patience!

      Répondre
      • Judith de MÊME 19 février 2018 à 15 h 57 min

        Merci beaucoup pour votre témoignage Rara, c’est très précieux pour nous et ces battantes qui nous lisent ! ❤

        Répondre
  • Anne-Marie 27 février 2017 à 19 h 19 min

    Bonjour, cela fait plus de 3ans que mes cheveux ont repoussés, cela a était très long. Et comme vous les précisez bien, ils ont repoussés poivre et sel. Mais mon problème actuel, est que sur le devant du crâne, au niveau de la frange, ils manquent vraiment d’épaisseur. Pourtant j’ai toujours était suivi par un spécialiste coiffeur et sociologue. Fâcheusement il n’exerce plus. Je ne fais plus de couleurs depuis un moment. Et suis redevenue blonde, et ce manque de cheveux sur le devant est pour moi moche. Que puis je faire. Merci

    Répondre
    • Anne-Fleur 11 mars 2017 à 15 h 31 min

      Bonjour,
      Ce qui pourrait éventuellement vous aider serait de faire une coupe énergétique. Une méthode très peu connue pour le moment il me semble mais qui apporte des solutions là où aucun produit n’arrive à résoudre notre problème.
      J’ai pu constater les effets sur plusieurs personnes de mon entourage dont une cousine qui venait d’accoucher. Moi qui remarque les petits détails j’ai quand même été choquée du changement au vu des cheveux fragiles, fins et dévitalisés qu’elle avait.
      Donc je dirais, à essayer au moins une fois
      Biz

      Répondre
  • Coudray Gabrielle 6 février 2017 à 12 h 38 min

    Bonjour,
    ma petite soeur Evelyne a été opérée d’un cancer du sein il y a 5 ans en Allemagne où elle vivait à l’époque.
    Elle l’a vaincu avec beaucoup de courage, car éloignée de sa famille, mais ses cheveux ne repoussent plus sauf une petite couronne autour du crâne en mèches éparses avant qu’elle accepte que je lui « rase » régulièrement pour le confort du port de la perruque et aussi pour son regard dans le miroir.
    La chimiothérapie « aurait » été trop forte ???
    J’ai beaucoup de chagrin pour elle qui semble avoir accepté ce « handicap » aujourd’hui.
    Le baume que vous proposé pour le crâne, sans espérer qu’il ne fasse repousser ses cheveux, lui serait-il bénéfique ?
    Merci de vos conseils car je prends tout ce qu’on me propose de bien pour ma petite soeur.
    Cordialement;
    Gabrielle Coudray

    Répondre
    • Judith de MÊME 15 février 2017 à 20 h 59 min

      Bonjour Gabrielle, nous venons de voir votre petit message qui était passé à la trappe depuis que nous sommes passées sur le E-shop, nous nous excusons ! Nous sommes très émues par l’histoire de votre chère petite soeur, que cette épreuve a du être difficile pour elle. Tout à fait, la Brume pour le Cuir chevelu est MÊME notre petit produit chouchou : elle apaise la peau du crâne après le port de la perruque, et au delà du bénéfice « confort », elle retrouvera un peu de plaisir en se massant le cuir chevelu car la texture et l’odeur son très appréciées par les femmes qui l’ont testées. N’hésitez pas à contacter Charlotte au service client si vous avez la moindre question ! Tendrement, l’équipe MÊME.

      Répondre
  • Catherine JUIN 16 janvier 2017 à 21 h 44 min

    Bonjour ,je suis socio coiffeuse à Lyon au sein des espaces Ligue pour les HCL depuis 4 ans .Vos conseils sont très judicieux . En effet les patientes peuvent trouver un véritable accompagnement auprès de personnel spécifique formé pour les accompagner dans ces moments particuliers.
    BRAVO a vous

    Répondre
    • Judith de MÊME 17 janvier 2017 à 11 h 34 min

      Merci beaucoup cela nous fait chaud au coeur ! 🙂

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *