MES CHEVEUX

Cancer : préparer la chute de mes cheveux

MEME_Cancer-préparer-la-chute-de-mes-cheveux
7 minutes de lecture

Pour beaucoup, et en particulier pour les femmes, la chute des cheveux (alopécie) est l’un des effets indésirables des traitements les plus difficiles à vivre. L’absence temporaire de crinière préférée provoque souvent un sentiment de perte de sa féminité et affecte immensément l’estime de soi. Pourtant, bien se préparer à cette étape compliquée contribue souvent à l’aborder avec plus de sérénité 🙂

Changer de coiffure pour me préparer psychologiquement à la chute de mes cheveux

Afin de récolter tous les trucs et astuces pour se préparer à la chute des cheveux, nous avons eu la chance de rencontrer la géniale Maryline, psychologue et perruquière à la Galerie des Turbans à Paris.

Une petite queue de cheval !

Pour aborder la chute des cheveux, Maryline conseille généralement aux femmes aux cheveux longs de se les nouer dans la nuque. De cette façon, les mèches ne tomberont pas partout au début des traitements mais resteront fermement attachées à l’élastique. Une solution pratique et jolie !

J’adopte la « coupe courte » 

L’idéal reste tout de même de se faire couper les cheveux très courts avant le commencement du protocole. Cela a pour but d’atténuer le choc psychologique parfois causé par le passage des cheveux longs au crâne apparent. On peut d’ailleurs se les couper en plusieurs fois pour vivre les choses en douceur ! Un carré long, un carré court et enfin une coupe plus courte, pour se préparer au mieux à perdre ses cheveux.

Cependant, la perte de petites mèches peut devenir assez vite embêtante. Il est donc conseillé, dès lors que les chutes se multiplient, de porter un turban doux et confortable ! (Patience, on vous en parle un peu plus bas 🙂 )

Depuis plusieurs années, la coupe courte symbolise la femme dynamique et moderne. Qu’elle ait une frange pour les fronts assez larges ou qu’elle dégage les fronts plutôt bas, la coupe courte effilée est parfaite pour rendre le visage jeune et féminin.

perruque-femme-cheveux-blond-racines-foncé-coupe-courte

À l’approche des traitements, une nouvelle étape ?

Je prends les devants !

À l’approche des traitements, certaines femmes choisissent de se raser complètement la tête. Cette décision apporte un certain confort et permet de conserver un sentiment de contrôle, en évitant de constater la disparition progressive des cheveux.
Pour ce faire, il est important de se faire raser la tête « à blanc », c’est à dire sans sabot, afin d’éviter les irritations provoquées par un cheveux très court. Si l’on choisit de se raser la tête soi-même, on privilégie (avec une grande précaution !) l’emploi d’une tondeuse électrique.

Toutefois, il est très fortement recommandé de confier cette tâche à une personne expérimentée telle qu’un perruquier qui saura réaliser cette opération avec le plus grand soin mais aussi juger de sa nécessité. Cela vous permettra ainsi d’être accompagnée et rasée dos au miroir. Une précaution qui permet d’aborder cette étape de manière plus détendue.

Si ce choix est émotionnellement très difficile, il suffit parfois de choisir le moment ou l’on se sent « prête » ! Et si vous pouvez vous faire accompagner par un proche, c’est encore mieux ! 🙂

Dans tous les cas, lorsque les cheveux commencent à tomber, le rasage intégral des cheveux est également souvent envisagé. Il permet de pouvoir porter plus rapidement une perruque en anticipant la boule à zéro. Les autres n’y verront alors que du feu… !

Et on peut les faire raser directement par son perruquier qui propose ce service, le plus souvent gratuitement !

Même cosmetics, Marine de Nicola
@Marine de Nicola

Et pour empêcher ou ralentir la chute de mes cheveux ?

J’opte pour le casque réfrigéré

Pour ralentir la chute des cheveux, les infirmières pourront vous proposer de porter un casque réfrigérant pendant vos séances de chimiothérapie. Si vous arrivez à supporter ce froid intense (ce qui n’est pas facile, il faut le dire !) et sauf contre-indication médicale, il peut dans certains cas ralentir la chute des cheveux.

Et même si les cheveux tombent, le port du casque permettrait tout de même de préparer une meilleure repousse des cheveux après les traitements. Malheureusement, la plupart des protocoles de soin sont souvent trop alopéciants et la chute des cheveux est inévitable. Dans ce cas, il est préférable de couper ses cheveux assez courts pour diminuer leur épaisseur et gagner ainsi en efficacité. Charlize Theron n’a qu’à bien se tenir !

Une petite virée shopping pour finaliser sa préparation ?

Oh la jolie perruque !

Si les femmes sont très belle têtes nues (et que certaines, comme Momo-Marine de Nicolas décident même d’en faire leur marque de fabrique après la maladie !) cela demeure socialement peu répandu. Beaucoup décident donc de porter une perruque, et on les comprend !

AVANT la chute des cheveux, on convie donc sa fille, son mari, sa mère ou encore sa meilleure amie pour une après-midi shopping. L’occasion d’essayer ses nouveaux cheveux sans se sentir pressée dans ses achats. Ce petit tour des spécialistes permettra également de choisir un lieu dans lequel vous vous sentirez bien tout au long de votre traitement.

Vous avez toujours rêvé d’avoir les cheveux bouclés, de tenter des mèches ou de vous teindre en rousse ? C’est l’occasion d’essayer et de ré-essayer ces changements en toute liberté. Et si votre coupe d’origine vous convient, vous pourrez trouver des perruques très proches à l’effet naturel et pour différents budgets!

Enfin, après le début des traitements, le spécialiste que vous aurez choisi pourra recouper un peu la perruque directement sur votre crâne afin que celle-ci vous aille… comme un gant ! 🙂

Notez qu’aujourd’hui certains sites proposent de vous livrer à domicile plusieurs perruques pour faire les essayages puis de leur retourner celles qui n’ont pas été choisies. Bien pratique lorsqu’on manque de temps ou d’énergie.

sous bonnet pour perruque
©La Galerie des Turbans

Une sous-base pour ma perruque

Elle est nécessaire et on la choisit en fibre de bambou. Elle permet de réguler la température de la tête et surtout de protéger le crâne des irritations et autres démangeaisons liées au port de la perruque. Pensez donc à vite vous équiper de ce petit bonnet tout doux ! Vous le trouverez sur Internet ou encore chez votre perruquier préféré.

Une brume hydratante pour apaiser mon cuir chevelu

Apaiser votre cuir chevelu port de la perruque meme cosmetics
Brume apaisante pour le cuir chevelu, MÊME

Et parce que le port de la perruque (associé à votre cuir chevelu tout nu) peut provoquer des irritations désagréables, on n’oublie pas sa précieuse brume pour le cuir chevelu ! On se masse la tête avec le matin et on la glisse dans son sac en cas de besoin de fraîcheur dans la journée. On en profite de nouveau le soir pour masser son cuir chevelu (instant détente garanti !). Et ainsi stimuler la micro-circulation sanguine. Cela permet de favoriser la repousse de vos belle chevelure.

 

Un (ou plusieurs) jolis turbans

Véritable « pantoufles des cheveux », ils sont confortables et très appréciés notamment pour être à l’aise à la maison. Aller les choisir avant la perte des cheveux est donc judicieux afin de se laisser tout le temps de sélectionner les coloris, les motifs ainsi que la matière jugée la plus agréable. Préférez-les en coton, en jersey ou, mieux encore, en bambou, doux et anti-bactériens ! Notez en effet que ceux en viscose ou en soie risquent de glisser.

Et en matière de turbans, il y a en a pour tous les goûts. Certaines choisissent des teintes vives et colorées pour flatter leur teint et se donner plein d’énergie tandis que d’autres préfèrent acheter les « bons basiques » : des couleurs neutres qui sauront s’accorder à toute la garde robe !

Un bonnet confortable pour la nuit 

Demandez à Barthez, quand on n’a plus de cheveux, il n’est pas rare d’avoir plus rapidement froid à la tête. Avant de se confronter aux fraîches nuits d’automne et d’hiver, il est donc recommandé de se munir d’un bonnet de nuit. On opte idéalement pour un modèle en tissu respirant et doux (jersey ou coton), sans surpiqûres ni élastiques à l’intérieur, détails qui pourraient provoquer des irritations. Allez hop, on se glisse doucement dans les bras de Morphée, bien réchauffée sous son petit bonnet !

 

Et parce qu’on adoooooore les accessoires de mode…

Il existe des bonnets, des chapeaux, des barrettes mais aussi tout un tas de petits détails sophistiqués à ajouter au turban ou à votre perruque. Vous les trouverez chez votre perruquier, dans les magasins spécialisés… Ou encore dans n’importe quelle marque de prêt-à-porter pour customiser votre look et rester tendance, en toute liberté !

cheveux-chute-alopécie-préparerpréparer-cheveux-chute-alopécie
chapeau pour dissimuler chute des cheveux

 

Pour finir, un shampoing très doux ainsi qu’une brume hydratante pour le cuir chevelu sont de bons achats à réaliser en prévention. Ils s’avéreront très agréables pour soulager le crâne et vous faire des petits massages. Idéal après une bonne journée sous la perruque. De véritables moments de bien-être dont il ne faudra pas se priver !

Et voilà, vous êtes fin prête à aborder cette « parenthèse de cheveux » avec sérénité et (allez quoi !) un petit sourire ! 🙂

Un GRAND MERCI à Maryline de la galerie des turbans pour tous ses précieux conseils ! Ainsi que les jolies photos de ses clientes !

 

Produit recommandé dans cet article :

rendre le port de la perruque plus agréable

2 commentaires

Voir plus +
  • kineret 30 septembre 2018 à 22 h 33 min

    merci pour tout vos conseils pour les cheveux , jeudi opération et ensuite chimio je vais me faire raser plutôt que de voir mes cheveux tomber il ne reste plus qu’a trouver le perruquier

    Répondre
    • Judith de MÊME 1 octobre 2018 à 10 h 26 min

      On pense fort à vous Kineret !! Courage 🙂

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *