Mastectomie ou stomie - Belle et confiante en lingerie_ MEME

Mastectomie ou stomie ? Belle et confiante en lingerie !

5 minutes de lecture

Après une intervention chirurgicale comme une mastectomie, il faut trouver la lingerie adaptée ! Chics, sportifs, discrets ou sexy, les sous-vêtements sont, depuis toujours, de véritables symboles de féminité habillant les femmes. MÊME après une opération, il est primordial de se sentir belle, décomplexée et pleine d’assurance, vêtue de sa jolie lingerie, tout en visant un maximum de confort. Alors, pour ce faire, on vous dit tout sur les dessous… de cette affaire !

A l’aise avec ma prothèse

A la suite d’une mastectomie, et en attendant une éventuelle reconstruction, le port d’une prothèse peut grandement aider à retrouver confiance en soi et en son corps.

Ainsi, durant les deux mois suivant l’opération, on privilégie des prothèses en coton ou microfibre qui n’irritent pas la peau en pleine phase de cicatrisation. Douces mais également légères, elles sauront très bien simuler la forme de la poitrine.

Après la fin du processus de cicatrisation (n’hésitez pas à demander confirmation à un membre de votre équipe médicale), des prothèses « non solidaires » peuvent alors être envisagées. Celles-ci sont remboursées à hauteur de 69,75 euros par an et se déposent très simplement dans la petite poche qui se trouve dans certains de vos soutiens-gorge préférés. De cette manière, les prothèses ne se trouvent pas confrontées directement à l’épiderme. En textile, en mousse ou encore en gel de silicone, elles peuvent être conservées aussi longtemps que vous le souhaitez. Jolie trouvaille ! 😉

Si toutefois vous souhaitez adopter un autre système 6 mois ou plus après l’opération, lorsque la cicatrice est désormais moins sensible, il existe également des prothèses « solidaires ». Grâce à une petite zone adhérente (à changer régulièrement) ou par le biais d’une surface perlée, elles entrent en contact permanent avec l’épiderme. Plus légères encore que les prothèses non solidaires, elles vous feront presque oublier leur existence ! Une prothèse ? Où ça ?

Et ce n’est pas tout : Fabriquées en gel de silicone, elles ont une durée de vie de 12 à 14 mois. Elles peuvent aussi, dans certains cas, équilibrer le poids opéré sur le buste et absorber la chaleur corporelle pour réduire la transpiration. Super, on la trouve où ?

Vous pourrez trouver des prothèses de tous types sur le site Amoena (le modèle « Amoena Contact » est d’ailleurs intégralement remboursé !), le site Oncovia, dans une rubrique du site Anita ou encore dans certains magasins et/ou pharmacies spécialisé(e)s.

Les hôpitaux et certaines associations proposent également des kits, n’hésitez donc pas à poser la question !

Mastectomie ou stomie - Belle et confiante en lingerie_ MEME

Notez que la prothèse en gel de silicone nécessite un lavage quotidien au savon doux. Lorsque vous ne l’utilisez pas, il est également conseillé de la ranger dans son étui afin qu’elle conserve une jolie forme courbe.

Aussi, si la plupart des prothèses suggèrent très subtilement la forme du téton, vous pouvez trouver des mamelons adhérents imitant leur forme de façon plus marquée. En bref, tout est réuni pour obtenir le résultat escompté ! 😊

Un petit haut ajusté

Juste après l’opération et aussi longtemps que la cicatrise reste douloureuse, préférez des soutiens-gorges sans armatures et sans coutures car elles risqueraient d’irriter la peau. Alors que les mouvements du bras peuvent également être difficiles, on peut s’orienter vers des soutiens-gorges ou brassières à agrafer facilement par l’avant.

Pour les prothèses non solidaires, le choix ne manque pas : Soutiens-gorge en coton, satin, lycra, dentelle… nombre d’entre-eux ont une petite poche dans la doublure pouvant accueillir une prothèse. Pour les débuts, on préfère par ailleurs un soutien-gorge avec des bretelles larges, pour s’habituer au poids de la prothèse.

Et pour faire l’acquisition de ces petites merveilles, sachez que plusieurs marques et sites en ligne proposent de la lingerie post-opératoire pour prothèses, pour radiothérapie et même de très jolis accessoires de lingerie. Parmi eux, on trouve par exemple les sites Garance Paris, Oncovia ou encore le site Coeur de Lys.

Les soutiens-gorges adaptés aux prothèses solidaires, généralement choisis en même temps que la première prothèse mammaire externe, existent sous de nombreuses formes pour s’adapter au mieux à chaque prothèse proposée. On les choisit avec un décolleté coupé haut afin de bien garder la prothèse contre la peau. Enfin, l’élastique présent sous la poitrine doit être assez large et détendu afin d’éviter toute sensation de compression.

La nuit, si vous désirez dormir avec une prothèse, choisissez une brassière en coton, très douce pour la peau.

Pour faire du sport, le décolleté doit également être coupé haut pour plus de maintien : on le choisit idéalement en microfibre afin d’éviter de trop transpirer. Pour les petits poissons, sachez que Garance a lancé cette année une nouvelle collection de maillots de bain Glam’ific, qui semble tout droit sortie d’un fil hollywoodien des années 40 !

Enfin, pour l’entretien, préférez un lavage à la main au savon doux : Vos jolis sous-vêtements méritent bien patience et délicatesse !

bretelle-cosmetiques-lingerie-beaute-cancer

Un joli bas adapté

La stomie (colostomie ou iléostomie) et sa poche apposée à la hanche, causent souvent bien des dégâts en terme d’estime de soi : mais il ne faut pas !!! S’il est en effet souvent difficile d’appréhender son nouveau corps, il faut garder en tête que la stomie n’est pas aussi rare qu’on le croit : 80000 personnes environ sont stomisées en France.

Le choix de jolis sous-vêtements peut ainsi aider à retrouver confiance en vous, à vous trouver belle et à mieux assumer de vivre avec une stomie!

Diverses marques proposent donc de la lingerie fine, dentelée, sobre ou élégante … pour être à nouveau en paix avec son reflet, même après une mastectomie. Parmi celles-ci, on trouve de plutôt jolis ensembles chez Mici pour la vie ou encore des dessous et maillots de bain chez Stomivet. En somme, il n’y a plus qu’à choisir !

Notez enfin que vous pouvez conserver vos ensembles de lingerie préférés et ajouter simplement une ceinture protectrice (telle que celles vendues sur le site Ostomycares). Moulants et tailles hautes, il donneront à vos dessous un joli petit effet retro !

 

Voilà, vous pouvez vous balader fièrement en lingerie, en vous rappelant chaque jour que « personne n’est parfait », que vos minis complexes et vos petits défauts font aussi de vous une femme belle et véritablement unique ! ❤️

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Cela fait bientôt deux ans que j’aie une sodomie et je me suis vite adaptée. Il est vrai qu’à mon âge (81 ans ), je ne me plains pas !! En plus cancer ovaires utérus peritoine mediastin et beaucoup de chimio pour soigner tout ça. J’ai été avertie « ça se soigne mais ça ne se guérit pas « . Je fais avec et mon moral est bon. Malgré mon âge j’ai le respect de mon oncologie et du personnel soignant et je les remercie et surtout je continue à m’entretenir et rester élégante. Avec le confinement , aller faire m’a chimio chaque semaine est m’a petite promenade de santé. Bien à vous..

  2. Bonjour ,
    Cela fait 5 semaines que j’ai eu mon intervention, une mastectomie avec un curage axiliaire. J’ai fais l’essai d’une prothèse en ouate mais comme mon soutien-gorge n’était pas adapté ma prothèse ne restait pas en place, délicat car je l’ai retrouvé sur le nombril 😉
    Depuis trois jours je porte une prothèse mammaire en silicone avec un soutien-gorge adapté. Du bonheur de retrouver ma silhouette de femme même si ma cicatrice est encore douloureuse je supporte bien mon sous vêtement.
    Merci pour tous les reportages que vous postez , ils sont d’une grande aide. Répondent souvent à tout les doutes les angoisses et l’inconnu qui fait peur.

  3. J’adore ce que vous avez dit: la stomie et sa poche apposée à la hanche causent souvent bien des dégâts en matière d’estime de soi…mais il ne faut pas. C’est trop vrai ! Ma mère a une stomie et ce n’est pas quelque chose qui doit faire souffrir notre confiance. C’est une chose médicale qui peut aider beaucoup de gens.