Composition toxique maquillage

Maquillage et controverses : apprenez à bien choisir vos produits pour prendre soin de votre peau et votre santé.

11 minutes de lecture

Si le maquillage vous permet d’effacer quelques imperfections et de vous donner bonne mine, il pourrait pourtant avoir un impact sur votre santé sur le long terme. La liste des ingrédients, longue et difficile à déchiffrer, comprend malheureusement des ingrédients controversés et potentiellement dangereux pour vous. Vous avez par ailleurs déjà dû entendre parler de certains scandales autour du maquillage : présence de plomb, de perturbateurs endocriniens, de paraben…pas très réjouissant ! Il est pourtant possible de s’épargner de tous ces tracas. On a mené l’enquête pour en savoir plus sur les produits de maquillage controversés et leurs alternatives saines et sûres 😉

Quels sont les ingrédients indésirables des produits de maquillage classiques et leurs effets sur notre santé ?

Les produits aux ingrédients comédogènes : les fonds de teint incriminés

Les fonds de teint figurent parmi les produits les plus utilisés en maquillage. Et pourtant, un bon nombre d’entre eux peuvent être comédogènes et source d’effets indésirables.

Un produit comédogène est un produit qui engendre des comédons : des amas de matière (sébum et particules) qui obstruent les pores cutanés et sont à l’origine de boutons, de points noirs et d’inflammations…tout ce que l’on préfèrerait éviter !

Voici quelques groupes de composants potentiellement comédogènes :

  • On retrouve d’abord les silicones (on en parle juste après !)
  • Certaines huiles végétales et beurres végétaux peuvent également être comédogènes, c’est le cas de l’huile d’argan, l’huile d’olive, l’huile de pépins de raisin…
  • Et enfin les filtres solaires organiques (non minéraux) peuvent être comédogènes. Leurs noms contiennent souvent « benzo », « benzone », « benzi », « triazone », « triazole », « triazine », « cinnamate »…

En réalité, lorsque ces ingrédients sont utilisés purs, ils ont un fort pouvoir comédogène. Utilisés en crème fluide, leur potentiel comédogène est bien moins fort puisque ces composants sont dilués. On peut donc profiter de tous les bienfaits des huiles et beurres végétaux sans complexes pour nos crèmes hydratantes et nos produits d’hygiène. Attention cependant pour les produits de maquillage, comme ils contiennent peu d’eau, le potentiel comédogène de ces actifs est plus fort, c’est pourquoi on essaie de les éviter dans le choix de nos produits make-up !

Présence de silicones : des effets non-négligeables sur la santé

Deuxième mauvaise surprise : vous avez probablement déjà entendu parler des silicones et des perturbateurs endocriniens contenus dans de nombreux produits de notre salle de bain.

Les ingrédients qui finissent par « cane », « cone », « xane » et « thiconol » sont souvent des silicones, utilisés en cosmétique afin de faciliter la production du maquillage et comme substitut aux huiles et beurres végétaux, bien plus onéreux…

Cependant, les silicones sont controversés car ils semblent se dégrader en petites particules qui pourraient pénétrer dans la peau. Or ce sont des plastiques, et nous ne sommes pas faits pour les « digérer ». Ils sont ainsi suspectés d’être perturbateurs endocriniens et de potentiellement être sources de problèmes chez le bébé en cas de grossesse. On préfère donc s’en méfier ! Ils sont également particulièrement polluants car non dégradables et ont ainsi un impact très négatif sur les écosystèmes marins, donc on les évite autant que faire se peut 😉

Voici une liste non-exhaustive des composants soumis à ces doutes ou controverses :

  • Cyclopentasiloxane
  • Cyclomethicone
  • Dimethicone
  • Trimethicone
  • Cyclotetrasiloxane
  • Cyclohexasiloxane
  • Cycloheptasiloxane

Quels composants éviter maquillage

« Sans paraben » : pourquoi les conservateurs sont-ils si controversés ?

En premier lieu, il est important de souligner que les parabens sont une très grande famille, très diversifiés. Si nous vous mettons en garde contre certains d’entre eux, il en existe aussi de nombreux parfaitement inoffensifs.

Les parabens sont des conservateurs très utilisés en cosmétiques pour éviter la contamination par des bactéries et faire durer le produit dans le temps. Seulement, certains sont très allergisants. En conséquence, votre jolie peau est irritée et réagit par l’apparition de boutons, de rougeurs voire d’eczéma. Mais ce n’est pas tout ! Certains sont des perturbateurs endocriniens avérés (et donc interdits en cosmétique) ou suspectés… et vous connaissez maintenant les effets indésirables que peuvent avoir ces vilains composants : baisse de la fertilité, développement de tumeurs cancéreuses…

Qu’en est-il de la mention « sans paraben » ? En réalité, cette mention fait souvent l’objet d’un argument marketing pour de nombreuses marques, qui peuvent le substituer avec d’autres conservateurs pas tellement plus rassurants. C’est le cas par exemple du Méthylisothiazolinone, du Phénoxyéthanol, du Triclosan et du Formaldéhyde. Méfiez-vous donc quand vous les voyez apparaître dans la composition de vos produits préférés !

BHA et BHT : des antioxydants dangereux

BHA signifie Butylated hydroxyanisole et BHT Butylated hydroxytoluene. Ces antioxydants chimiques sont ajoutés aux formulations pour les préserver, de la même manière que les conservateurs, car certains produits contiennent des ingrédients oxydables, comme des huiles. Ces antioxydants sont problématiques car ils sont potentiellement perturbateurs endocriniens (et oui, encore !) et irritants. On les retrouve dans les mascaras, les rouges à lèvres, les poudres…

Les huiles minérales, un faux intérêt

Les huiles minérales sont des huiles issues de la pétrochimie. Dit plus simplement, ces huiles sont fabriquées à partir de pétrole et elles n’ont aucun réel intérêt pour la qualité de votre peau. Mais alors, pourquoi les intégrer à la formulation de certains produits ? Elles apportent un effet hydratant et ont un faible coût et sont donc très attractives pour les fabricants. Elles peuvent également apporter des bénéfices en termes de sensorialité, pour une texture plus agréable pour l’utilisatrice.

Pourquoi parle-t-on justement d’un « effet » hydratant ? Les huiles minérales déposent une couche de gras occlusive sur la peau, ce qui est agréable au moment de l’application car elles donnent l’impression d’une peau toute douce et hydratée. Il en est tout autre en réalité, car cette couche grasse bouche les pores et peut être responsable de l’arrivée de boutons et autres réactions dont nous ne sommes pas très fans.

Sur les emballages de vos rouges à lèvres, bases de maquillage, fonds de teint et poudres, elles se cachent, entre autres, sous les noms de Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Mineral Oil, Cera Microcristallina.

Les nanoparticules qui traversent la peau

Les nanoparticules sont des ingrédients réduits à une taille nanométrique (très très petite 😉 ) qui semblent poser problème car elles pourraient passer la barrière cutanée du fait de cette petite taille. Cependant, les ingrédients nanométriques que l’on trouve aujourd’hui ne sont pas des ingrédients naturels donc il ne semble ni bon ni rassurant de les retrouver dans notre circulation sanguine et donc dans tout notre corps.

Le cas le plus fréquent est celui du Dioxyde de Titane : il fait l’objet de nombreuses études sur sa dangerosité, mais uniquement lorsqu’il se présente sous forme nano-particulaire. C’est pourquoi le Dioxyde de Titane utilisé dans certains des produits MÊME n’est pas sous forme de nanoparticules, il ne présente donc aucun risque pour votre santé. Nous l’utilisons comme un pigment blanc, afin de vous proposer plusieurs teintes de maquillage.

Les nanoparticules sont utilisées pour améliorer la couleur et la texture des produits de maquillage, notamment dans les poudres (poudre pour le teint, fards à paupières) et les rouges à lèvres. Mais également comme filtres UV dans certains produits de maquillage avec une protection solaire.

Scientifiquement, les potentiels impacts de ces nanoparticules restent encore assez flous mais elles pourraient tout de même être sources d’infections respiratoires lorsqu’elles sont inhalées par exemple.

Pourquoi et comment choisir des produits de maquillage plus naturels et clean ?

La Slow Cosmétique et la Clean Beauty, c’est quoi ?

On appelle « Slow Cosmétique » la démarche qui consiste à promouvoir des cosmétiques plus naturels et sains, en bref : des produits meilleurs pour la santé et l’environnement. Consommer Slow Cosmétique, c’est choisir des produits qui répondent précisément aux besoins de notre peau, en respectant sa sensibilité grâce à des formulations plus simples et naturelles. C’est également une invitation à consommer moins mais mieux, en évitant tous les produits superflus et les ingrédients ayant potentiellement des risques pour votre santé ou dommageables pour l’environnement. La Slow Cosmétique bannit le greenwashing et le marketing qui consiste à formuler des fausses promesses.

La « Clean Beauty », c’est une volonté de consommer des produits de beauté plus naturels, plus sûrs et dont la composition est plus transparente. Elle ne bannie pas totalement les ingrédients synthétiques qui sont – pour certains – très intéressants et tout à fait sains pour vous. Adieu les listes d’ingrédients qui n’en finissent pas, les ingrédients controversés et les risques pour la santé ! Si cette notion reste encore assez floue, elle reflète un profond changement dans les manières de consommer et peut probablement être corrélée aux crises sanitaires et environnementales.

Le bourgeonnement des applications de notation de vos cosmétiques préférés témoigne d’ailleurs de l’intérêt croissant pour les formulations des produits, leur méthode de conception et leur impact environnemental. Vous avez sans doute déjà entendu parler des applications YUKA, INCI beauty, CLEAN Beauty. Elles permettent d’analyser la composition parfois douteuse et difficile à déchiffrer de nos produits de beauté. Attention toutefois à garder en tête les limites que peuvent avoir ces applications qui sont parfois incomplètes dans les traitements des données, ce qui peut fausser la notation. Mais tout de même, elles restent bien pratiques, n’est-ce pas ?

Chez MÊME, on opte pour des produis sains et sûrs !

Parce que vous méritez des produits tout doux et respectueux de votre peau sèche et sensible, que ce soit pour vos soins ou votre maquillage, nous misons sur les actifs d’origine naturelle. Nous y joignons de précieux ingrédients synthétiques lorsqu’ils sont nécessaires pour trouver un équilibre entre sécurité, efficacité et sensorialité ou que leur substitut naturel n’est pas adapté à vos problématiques. Pour une tendresse maximale, nos formulations sont dénuées de tout ingrédient allergène et/ou soumis à des doutes…Vous pouvez vous maquiller en toute sérénité 😉

Pssst…pour en avoir le cœur net, n’hésitez-pas à faire passer votre souris sur chaque ingrédient sur notre site, vous en connaîtrez la source (végétale, minérale, synthétique…) et la fonction (solvant, illumine, pigment, conservateur).

Nos produits sont formulés à 96% d’ingrédients d’origine naturelle. Et si vous vous demandez ce qu’il en est des 4% restants, ce sont les ingrédients nécessaires pour la conservation, la texture et le parfum de nos produits, dont les alternatives naturelles, comme les huiles essentielles par exemple, ne sont pas recommandées pour les peaux fragilisées et sous traitements anticancéreux.

même-pas-en-rêve-cosmetics-blacklist

Notre gamme de maquillage sain et sûr : l’heure des présentations

Le point commun entre tous nos produits teint est la présence de pigments minéraux qui vous offrent une bonne mine infaillible. Et ça vous va si bien 😉

Les pigments minéraux sont particulièrement adaptés aux peaux sensibles, fragiles et réactives car ils n’assèchent pas la peau et ils n’obstruent pas les pores : les zones de sécheresse, les boutons et les points noirs sont derrière vous.

Commençons les présentations avec notre indispensable produit de teint, la jolie BB crème MÊME ! Sa formulation à base de pigments minéraux, d’extraits d’avoine bio pour lisser votre jolie peau et de vitamine E pour la protéger, unifie et illumine votre teint. Notre BB crème, c’est 97% d’ingrédients d’origine naturelle, pour votre plus grand plaisir !

 

teintes-bb-crème-naturelle-même-cosmetics-maquillage-canceer

La BB Crème naturelle MÊME disponible en 2 teintes, 20€

 

Si vous souhaitez camoufler vos petites imperfections, notre Correcteur de Teint sera votre meilleur allié. Formulé avec 99% d’ingrédients d’origine naturelle, il masque les cernes, les rougeurs et tout ce que vous souhaitez dissimuler grâce aux pigments minéraux, sans assécher pour autant le contour de l’œil grâce à l’huile de canneberge bio.

 

correcteur-de-teint-même-cosmetics-maquillage-cancer

Le Correcteur de Teint MÊME disponible en 2 teintes, 14.90€

 

Vous trouvez votre teint un peu terne ? Notre Poudre Bonne Mine est le rayon de soleil (garanti sans UVs) dont votre peau raffole. Avec 100% d’ingrédients d’origine naturelle, elle illumine les plus petites mines grâce à ses pigments minéraux. La cire de jojoba et la fleur de grenade vous assurent un confort optimal, associées au tapioca bio pour une poudre toute douce et légère !

 

poudre-bonne-mine-maquillage-cancer-même-cosmetics

La Poudre Bonne Mine MÊME, 22.90€

 

Nous savons à quel point les sourcils et les cils donnent de la dimension à votre joli regard, alors on a conçu une petite merveille, notre Feutre Sourcils et Cils. Il maquille votre regard avec un effet poil à poil ultra naturel, idéal si vous avez perdu vos cils et vos sourcils ou que ceux-ci sont clairsemés et fins. Que ce soit en ras des cils, appliqué à la manière d’un eye-liner, pour imiter tout en légèreté la frange des cils ou sur vos sourcils pour les redessiner, sa teinte s’adapte à de nombreuses carnations et peut être modulée en repassant plusieurs fois sur vos traits. À l’aide de notre petit chouchou, formulé avec des émollients (et 97% d’ingrédients d’origine naturelle !), vous retrouvez un regard de biche en quelques minutes.

 

feutre-cils-et-sourcils-même-cosmetics-maquillage-cancer-redessiner-naturel

Le Feutre pour les Sourcils et les Cils MÊME, 18€

 

Tadam ! Vous savez maintenant tout sur la composition de vos produits, l’importance de bien les choisir et les alternatives saines et sûres que nous proposons chez MÊME pour que le maquillage soit une vraie partie de plaisir et plus une prise de tête 😉

 

Pour les plus curieuses, voici quelques sources utiles pour en savoir un peu plus sur tout cela :

 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

    1. Bonjour Laurette,

      Merci beaucoup pour votre retour, cela nous touche beaucoup ! <3
      Prenez soin de vous 😉