Don de moelle osseuse : risques, douleurs… fini les préjugés ! - MÊME
DONDEMOELLEOSSEUSE - MEMECOSMETICS

Don de moelle osseuse : risques, douleurs… fini les préjugés !

5 minutes de lecture

On a tous déjà entendu parler du don de moelle osseuse. Alors peut-être pense-t-on savoir ce que c’est : un acte médical effrayant, douloureux, long à effectuer qui soigne des maladies rares qui ne touchent qu’une infime partie de la population. Et pourtant la réalité est toute autre ! Le don de moelle osseuse a malheureusement mauvaise réputation et peut en rebuter plus d’un.e à cause des nombreuses idées reçues qu’il traîne derrière lui… 

Chez MÊME nous savons à quel point le don de moelle osseuse est crucial notamment pour les personnes atteintes de maladies du sang. Alors nous allons faire en sorte qu’à la fin de cet article vous en ayez appris plus et surtout que vous puissiez sensibiliser à votre tour d’autres donneurs de moelle osseuse potentiels ! 🙂

Le don de moelle osseuse : douleurs, risques, contre-indications…on fait le tri ensemble ! 

DONDEMOELLEOSSEUSE - MEMECOSMETICS

Faire un don, est-ce que c’est douloureux ? 

Levons déjà un premier préjugé, la moelle osseuse et la moelle épinière sont 2 choses différentes ! Pour faire un don, il ne s’agit pas de faire une grosse opération sérieuse et dangereuse de la colonne vertébrale et d’en ressortir avec une convalescence douloureuse et longue. Rien de tout cela, promis. 

La moelle osseuse, déjà, ne se situe pas spécifiquement dans le dos ni dans la colonne vertébrale, mais dans chacun de nos os. Donc exit ces idées reçues ! 

Non, le don de moelle osseuse n’est pas douloureux. Vous pouvez vérifier par vous-même, de nombreux témoignages de donneurs sont disponibles sur Internet. On vous explique tout de suite comment la procédure se passe !

Y a-t-il des risques à donner sa moelle osseuse ? 

Encore une fois, on peut être amené.e à penser que ce prélèvement peut être risqué ou dangereux pour sa propre santé. Et si on vous disait que dans 80% des cas, le don de moelle osseuse consiste en un simple prélèvement de sang ? On l’appelle la cytaphérèse ! 

Explication : après la prise d’un médicament spécifique qui stimule la production de cellules de la moelle osseuse, on s’assoit confortablement dans un siège et on laisse le personnel hospitalier s’occuper du reste. C’est un prélèvement qui nécessite du temps, environ 4 heures, mais comme vous le savez les choses précieuses requièrent du temps ! 🙂

Pour les 20% restants, le don de moelle osseuse passe par une légère intervention chirurgicale, mais toujours aucun risque à l’horizon, tout est sous contrôle ! 😉

Qui peut donner sa moelle osseuse ? 

Pour donner sa moelle osseuse, il y a quelques critères spécifiques à respecter, mais nous sommes persuadés que vous connaissez quelqu’un de votre entourage qui y répond 😉

  • Avoir entre 18 et 35 ans. C’est la tranche d’âge durant laquelle on peut s’inscrire comme donneur, mais on peut tout à fait être contacté.e pour donner sa moelle jusqu’à 60 ans ! 
  • Ne pas avoir de problème de santé. Des questionnaires sont disponibles en ligne pour déterminer si tel ou tel problème de santé peut constituer un frein, ou pas.
  • Répondre à ce fameux questionnaire de santé et réaliser un prélèvement salivaire ou sanguin afin de constituer sa carte d’identité de donneur ! 

DONDEMOELLEOSSEUSE - MEMECOSMETICS

Si vous cochez chacune de ces cases, il ne vous reste plus qu’à vous inscrire au précieux registre des donneurs volontaires, et d’attendre d’être contacté.e (ou non) pour procéder au don ! 

Une autre question peut naturellement venir ensuite, peut-on donner sa moelle osseuse plusieurs fois ? La réponse est oui, mais ce sont des cas spécifiques, vous pourrez retrouver des informations complémentaires à ce sujet dans l’espace Vrai/Faux du site officiel du Don de moelle osseuse.

Qui reçoit mon don ? 

Les receveurs de ces précieux dons sont partout dans le monde. Enfants ou adultes, femmes ou hommes, comme on le sait la maladie ne fait pas de tri. Ces personnes sont atteintes de maladies qui causent un dysfonctionnement au niveau de la production des cellules de leur moelle osseuse. 

Dans ces maladies on retrouve la leucémie, autrement appelée cancer du sang, mais aussi d’autres maladies graves du sang comme l’aplasie médullaire. 

Grâce aux dons, ces personnes ont une chance de guérir et de repartir de zéro pour mener une vie en bonne santé.

Pourquoi on ne parle pas assez du don de moelle osseuse ? 

Si vous êtes arrivé.e à cette partie de l’article vous avez dû lire les différentes contraintes ou contre-indications autour de cet acte. On vous l’accorde certains critères sont précis, et la procédure demande un engagement, mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ? 

Quand on pense à ce que cette action peut porter comme message et surtout comme résultat, les contraintes passent au final au second plan ! Sans doute êtes-vous en train de penser que cela reste plus facile à dire qu’à faire. En réalité, pas drastiquement. 

On ne vous dira pas que c’est la même chose que d’acheter du pain, ou vous procurer les produits MÊME sur notre site, certes. 😉  Mais il ne faut pas considérer d’office cet acte comme quelque chose d’insurmontable, qu’on ne fera jamais (sauf contre-indications bien évidemment). L’objectif c’est avant tout de participer à un projet à grande échelle : donner et sauver une vie, ou sensibiliser et informer. 💕

Car oui l’important est aussi de faire connaître ce don et surtout abattre tous les préjugés qu’il peut porter : en parler c’est aussi contribuer !  

Soutenir la recherche : la mission du HTC Project 

DONDEMOELLEOSSEUSE - MEMECOSMETICS

Une des manières de participer à la cause, c’est aussi de donner de son temps à des associations ou de soutenir des fonds de dotation comme le HTC Project. Le but du HTC Project : mieux comprendre les possibles complications autour de la greffe de moelle osseuse afin que chaque receveur puisse avoir une chance égale de guérison. 

En effet, malheureusement, tous les dons de moelle osseuse ne résultent pas par une réussite. Il peut parfois y avoir des complications, complications qui font l’objet de recherches financées par le HTC Project. 

Et comme les personnes concernées en parlent mieux que quiconque, voici le témoignage de Jeanne, membre de la communauté du HTC Project :

N’hésitez pas à nous dire si vous connaissiez le don de moelle osseuse ou si vous avez appris de nouvelles choses ! Et bien sûr partagez cet article autour de vous pour faire connaître la cause, un immense MERCI ! 

Des sites riches en informations essentielles pour devenir donneur volontaire de moelle osseuse : 

Le site officiel du Don de moelle osseuse, instructif et ludique, pour trouver des renseignements supplémentaires et surtout s’inscrire sur le registre ! 

Ils ont aussi un super compte Instagram, pour toujours rester informé.e

Le site d’HTC Project pour retrouver toutes les actions déjà mises en place

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.