POUR MOI

Focus sur : L’immunothérapie

cancer immunothérapie
2 minutes de lecture

Chez MÊME nous nous sommes dit que cela pourrait vous intéresser d’avoir parfois quelques nouvelles sur les avances sur la recherche contre le cancer en plus de nos conseils beauté et bien-être, qu’en pensez-vous ? Aujourd’hui nous avons choisi de commencer par vous parler de l’immunothérapie. Suivez le guide …

« L’immunothérapie est un des axes les plus prometteurs de la recherche actuelle en cancérologie » selon le centre parisien de recherche sur le cancer, Gustave Roussy. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Comment l’immunothérapie fonctionne-t-elle ? A-t-elle des effets secondaires ?

L’immunothérapie, qu’est-ce que c’est ?

L’immunothérapie pourrait devenir une véritable révolution dans les traitements contre le cancer dans les années à venir. Le principe est assez simple : il s’agit d’apprendre à nos propres anticorps (les mécanismes de défense de notre corps) à reconnaître les cellules malades et les détruire. De fait, le problème de la grande majorité des cancers est qu’ils sont peu immunogènes. Les cellules devenues malignes ne sont pas reconnues par notre organisme comme dangereuses et malades, les anticorps ne cherchent donc pas à les supprimer et les laissent se développer.

Selon l’immunologiste Sebastian Amigorena, directeur de l’unité Immunologie et cancer de l’Institut Curie, « en cancérologie, cette stratégie thérapeutique devrait avoir un avenir intéressant. Les résultats obtenus dans les essais en cours sont au-delà de nos espérances puisque, désormais, il est possible de traiter des malades atteints de cancers très avancés. On peut donc penser que chez des patients présentant des cancers moins avancés, les traitements seront encore plus efficaces. Toutefois, ces médicaments ne sont pas sans effets secondaires. Il est donc très important de développer en parallèle des travaux visant à limiter ces effets. »

L’immunothérapie est donc un nouveau type de traitement possible, toujours en cours d’essai, qui devrait s’avérer efficace contre le cancer.

Le but de l’immunothérapie : identifier la bonne cible

Dans les années 1970, les chercheurs se sont aperçus que stimuler le système immunitaire pouvait peut-être aider à traiter le cancer, ils ont alors tenter plusieurs approches. Ces approches consistaient en l’injection du BCG (un vaccin antituberculeux connu pour ses vertus stimulantes sur les anticorps), la multiplication de lymphocytes en labo avant de les ré-injecter aux patients, ou encore l’injection de cytokines, sortes de messagers chimiques, dans le même but de réveiller les défenses immunologiques des patients.

Les chercheurs ont aussi tenté de prélever des cellules tumorales sur des patients, de les irradier pour les rendre un peu plus inoffensives (mais toujours détectables par l’organisme comme mauvaises) puis de les réinjecter au patient. L’idée était finalement de « donner un indice » à l’organisme sur quelles cellules détruire.

Malgré beaucoup d’efforts les résultats restaient décevants et peu probants. Selon la Fondation contre le Cancer, il a fallu attendre l’identification du premier antigène tumoral pour avoir enfin une approche spécifique et ciblée.

 

L’immunothérapie est donc très prometteuse pour soigner le cancer et nous espérons que cet article vous aura éclairé. Belle journée à toute !

Sources : gustaveroussy.fr, curie.fr, cancer.be

2 commentaires

Voir plus +
  • Gisele 1 octobre 2017 à 11 h 16 min

    L’immunothérapie fait partie de mon protocole et ce pour 1 an.

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 13 h 35 min

      Bonjour Gisèle,
      Merci beaucoup pour votre témoignage ! Nous vous souhaitons beaucoup de courage !

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *