POUR MOI

Partir en vacances pendant les traitements !

S’accorder une petite pause, prendre l’air… Alors que les traitements sont gourmands en énergie et que l’on a très envie de se changer un peu les idées, il est souvent tentant de s’évader. Et sachez que malgré les traitements, partir en vacances est souvent possible ! Un voyage adapté et bien préparé se passera sans encombre et sera plus que bénéfique pour votre moral. Alors, pour simplifier les choses, on vous liste les petits points à « checker » avant le grand départ.

 

osez parler de votre projet de vacances à votre oncologue

Il n’y a aucune gêne ou culpabilité à avoir la volonté de prendre des vacances (et d’ailleurs lui aussi prendra des vacances, si si !). De plus, il pourra vous aider à choisir la meilleure date pour partir (en fonction, notamment, de vos différentes cures) et vous conseiller sur l’organisation à privilégier en fonction de votre fatigue et de votre aptitude à supporter le trajet.

Au besoin, certaines séances de vos traitements peuvent également être déplacées ou peuvent être directement suivies sur votre lieu de vacances. N’hésitez pas à suggérer cette alternative si l’équipe médicale ne pense pas à vous la proposer.

 

 

Assurez-vous d’avoir assez de médicaments pour tout le séjour

Et pourquoi pas quelques boites supplémentaires pour éviter tout stress ! Emportez également votre carte vitale, votre attestation de mutuelle ainsi que vos ordonnances..

Si vous prenez l’avion, gardez le tout avec vous dans votre bagage à main. Cela vous évitera en effet de grosses contrariétés en cas de perte ou de retard des bagages laissés en soute.

En voiture, prenez soin de ranger vos médicaments dans un sac isotherme afin qu’ils ne soient pas soumis aux pics de chaleur.

Pour un départ hors U.E prévoyez également de demander au médecin un certificat attestant de votre état de santé et de la nécessité d’emporter les différents médicaments (en mentionnant la substance active et non la marque.)


traitements-vacances-cancer

renseignez-vous « au cas où » sur les structures médicales proches de votre lieu de vacances 

Une mesure préventive qui vous évitera de perdre de l’énergie en parcourant des kilomètres inutiles en cas de petite baisse de régime ou encore de fièvre.

Faites transmettre votre dossier médical sur place par votre oncologue

Si vous partez en vacances pour une longue période, demandez à votre oncologue de transmettre votre dossier médical au centre qui pourrait vous prendre en charge sur place (et que vous aurez préalablement contacté). De cette façon, ils posséderont votre dossier médical en cas de besoin et vous aurez également la possibilité d’y poursuivre vos traitements.

Et si vous êtes en arrêt maladie, il est important d’obtenir l’accord préalable de votre médecin traitant pour un séjour « hors département » et d’en avertir votre centre de sécurité sociale. S’organiser = avoir l’esprit léger 😉

Selon la durée de votre absence, pensez à faire relever votre courrier par un proche ou bien faîtes réexpédier votre courrier pour ne pas rater la réception d’un document important !

 

Anticipez la demande de votre carte Européenne d’Assurance Maladie

Si vous partez en voyage dans un autre pays européen, il est important de demander (plusieurs semaines en amont) votre carte Européenne d’Assurance Maladie. Celle-ci est disponible sur simple demande par téléphone ou par courrier et peut également être retirée au guichet de votre centre de Sécurité Sociale. Attention mesdames, il faut prévoir en moyenne 4 à 5 semaines de délai.

Si vous partez hors de l’Union Européenne, l’Ambassade de France pourra vous rediriger vers un médecin. Cependant, les frais engagés pour vos soins ne vous seront remboursés qu’à votre retour de vacances si leur caractère d’urgence est reconnu.

Si vous voyagez hors de l’Union Européenne, renseignez-vous également sur les vaccins à prévoir et, avant toute démarche, discutez en avec votre oncologue. Il n’est pas rare, en effet, que les médicaments pris dans le cadre de traitements anti-cancéreux affaiblissent vos défenses immunitaires et une vaccination peut ainsi être contre-indiquée dans certains cas.

 

On adapte son programme de visites et le contenu de son sac à main

Dans son programme de visites, on esquive les bains de foule, particulièrement en cas de neutropénie (baisse de globules blancs), afin d’éviter toute surexposition aux microbes. On se lave régulièrement les mains, on se couvre… bref, la prudence est de mise ! Plus que jamais, les solutions hydro-alcooliques vous seront utiles. Les gants (en laine pour l’hiver et pourquoi pas en coton léger pour l’été) peuvent être aussi d’excellents moyens pour vous protéger dans les lieux publics.

 

On adapte son programme de sport de vacances !

Avant le départ, on prend aussi connaissance auprès de son médecin, des contre-indication en matière d’activités sportives (pas de tennis suite à une mammectomie par exemple !). On conseille donc souvent les occupations calmes, la marche active, les soins de le peau… bref tout pour se dorloter en douceur et faire le plein d’air frais. 🙂

 

on prévoit tout l’attirail pour bien se protéger du soleil 

Dans sa valise, on glisse lunettes, chapeau, vêtements couvrants (vous trouverez plus d’informations dans notre article sur les vêtements à porter durant les traitements) ainsi qu’un bon écran total qui soit, de préférence sans allergène, sans parfum, sans paraben, sans aluminium ni aucune substance risquant d’être irritante pour votre peau fragilisée! Les traitements anti-cancéreux accroissent en effet très souvent la sensibilité de la peau au soleil… on oublie définitivement les séances bronzage, mesdames! 😉

 

On glisse dans sa valise tout ce qu’il faut pour prendre soin de sa peau pendant les vacances

Exit les petits échantillons de soin distribués dans les hôtels ! Ils ne sont pas adaptés à votre peau, alors on n’oublie surtout pas sa petite trousse des 5 indispensables MÊME pour continuer à prendre soin de sa peau tout en douceur pendant votre séjour.

trousse 5 indispensable même cosmetics

Et pour tous les autres petits trucs à glisser dans votre sac de voyage…

Rendez-vous sur la check-list que nous avions préparée rien que pour vous dans notre article « Petit Mémo pour préparer son séjour à l’hôpital ». Les essentiels à toujours avoir avec vous sont les mêmes, bien que la destination de votre séjour soit bien plus douce !

 

Enfin, la petite astuce de Lou, l’une de nos chères et plus fidèles lectrices 

« Lorsque je pars en vacances, j’emporte toujours avec moi un petit flacon d’huile essentielle pour me sentir bien, n’importe où. Quelques gouttes sur un petit galet ou un mouchoir pourront embaumer votre chambre, vous apaiser et vous rassurer, où que vous soyez 😉 »

 

Voilà, vous n’avez plus qu’à profiter pleinement de votre séjour !

Et que vous ayez l’opportunité ou non de partir en vacances, les moments de bien-être autour d’un livre, d’une séance maquillage ou encore d’un soin rechargeront à merveille les batteries les plus à plat 🙂

 

Produit utilisé dans cet article :

trousse indispensables de voyage même cosmetics

4 commentaires

Voir plus +
  • anne 13 juillet 2017 à 9 h 11 min

    je découvre votre site et j’ai déjà trouvé des réponses, notamment sur les HÉ. Votre site est très bien fait et riche en informotions.
    Merci de tout ces conseils

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 15 h 15 min

      Bonjour Anne, Merci beaucoup pour votre gentil commentaire ! Nous sommes ravies. 🙂

      Répondre
  • Noga elusabeth 7 juin 2017 à 11 h 13 min

    Je ne pars pas en vacances mais j’ai lu tous vos conseils tres pratiques surtout si on part assez loin cest rassurant et MEME que je ne voyage pas merci quand MEME!

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 15 h 15 min

      Bonjour, Merci à vous pour votre confiance, et pour votre retour très positif ! 🙂

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *