POUR MES PROCHES

Cancer : lexique des mots à connaître pour tout comprendre !

Cancer-lexique-des-mots-a-connaitre-pour-tout-comprendre-même-cosmetics
9 minutes de lecture

Lorsque l’on apprend que l’on a un cancer, après le choc vient l’incompréhension du discours que nous tiennent les médecins. Ils nous parlent d’alopécie, de mastectomie ou encore de port à cath et nous, on ne comprend rien du tout… Voici donc un petit lexique élaboré par nos soins afin d’y voir plus clair 🙂

A

Alopécie : l’alopécie est la chute temporaire des cheveux, des cils et des sourcils. C’est cet aspect temporaire qui la distingue de la calvitie, donc pas de panique : tout repoussera en temps voulu 😉 Pour limiter cet effet secondaire de la chimiothérapie, votre médecin peut vous faire porter un casque réfrigéré. Plus d’informations sur ce casque ici !

Ambulatoire : les traitements ambulatoires sont des traitements chirurgicaux qui s’effectuent en hôpital de jour. Qui dit hôpital de jour dit : pas de nuit passée sur place ! Cela permet donc de rentrer chez soi dans la journée et de reprendre au plus vite le cours normal de sa vie.

Anémie : diminution du nombre de globules rouges dans le sang et de l’hémoglobine. La principale conséquence d’une anémie est une très grande fatigue.

Antiémétique : synonyme d’anti-vomitif. Il s’agit de traitements qui permettent de prévenir, de limiter et/ou de calmer les nausées et les vomissements.

Aplasie : il s’agit d’une baisse de la teneur en globules blancs dans le sang (donc des anticorps) ainsi que des autres composants du sang tels que les globules rouges et les plaquettes. Être atteint d’une aplasie implique une plus grande fragilité face aux infections et maladies virales, car l’organisme n’est plus en mesure de se défendre correctement contre les maladies.

Asthénie : état de faiblesse et de fatigue générale touchant souvent les malades du cancer, du fait du développement de la maladie ou des traitements eux-mêmes. On se sent incapable de faire quoi que ce soit. Cet état n’est pourtant pas un indicateur de la gravité de la maladie, mais dépend de chacun. Elle s’améliore avec la guérison mais peut parfois continuer à survenir après celle-ci.

 

B

Bénin : qui n’est pas cancéreux et ne risque pas de créer de métastases.

Biopsie : prélèvement d’un morceau de tissu ou d’organe afin de l’analyser.

 

C

Cancer : prolifération anarchique des cellules causant l’apparition de tumeurs. Le cancer peut prendre des dizaines de formes différentes et toucher tous les organes.

Carcinome : cancer touchant l’ »épithélium », soit le tissu qui recouvre la peau, la paroi interne des appareils respiratoire, digestif, urinaire et génital, et qui constitue l’essentiel des glandes. 90% des cancers de nos jours sont des carcinomes : cancer du poumon, du sein, de l’utérus, de la peau…

Cathéter : tube souple et fin en plastique inséré dans une veine afin de pouvoir réaliser des transfusions et injections plus facilement. Il permet aussi de prélever du sang. Il évite finalement d’abîmer les veines à cause de piqûres régulières et est bien plus confortable pour le patient. On peut le laisser en place. Vous pourrez entendre parler de cathéter mais aussi de « chambre implantable », de « cath », de « cathé », ou encore de « port-à-cath ».

Chimiothérapie : traitement médicamenteux chimique formulé afin de détruire les celulles cancéreuses et/ou d’empêcher leur multiplication. Elle pourra être qualifiée d’ »adjuvante » si elle est utilisée en complément d’une chirurgie, ou de « néo-adjuvante » si la chimio est utilisée avant la chirurgie afin de faire diminuer la taille de la tumeur par exemple. Lisez ici notre article de conseils sur la chimiothérapie. 

Coelioscopie (ou Laparoscopie) : intervention chirurgicale permettant l’exploration des organes situés à proximité du nombril (utérus, voies biliaires …) grâce à un endoscope.

 

Curage ganglionnaire : intervention chirurgicale consistant en l’ablation de ganglions lymphatiques. Un curage axillaire, c’est la même chose mais réalisée sous le bras, au niveau des ganglions axillaires.

Cytaphérèse : prélèvement de cellules souches du sang avant un traitement lourd afin de pouvoir par la suite les réinjecter au patient et raccourcir une aplasie de longue durée.

 

D

Dermatite : inflammation de la peau impliquant des démangeaisons, des irritations et des lésions.

 

E

Exérèse : opération chirurgicale par laquelle le chirurgien enlève une tumeur ou un organe.

 

F

Fibrome : tumeur bégnine.

Fibroscopie : intervention consistant en l’exploration de l’intérieur du corps à l’aide d’un petit tube muni d’une caméra, introduit par les voies naturelles. Elle permet aussi d’effectuer des prélèvements à analyser.

 

G

Gliome : tumeur cérébrale touchant le système nerveux central.

Globules blancs : cellules du sang spécialisées dans la lutte contre les infections liées à des microbes (polynucléaires) ou à un virus (lymphocytes).

Globules rouges : cellules du sang spécialisées dans le transport de l’oxygène vers les organes.

 

H

HAD : signifie Hospitalisation À Domicile. Permet aux patients de bénéficier de soins prodigués par des professionnels de la santé tout en restant chez lui.

Hôpital de jour : structure d’accueil spécialisée pour une hospitalisation qui dure moins de 12 heures.

Hormonothérapie : traitement adjuvant de tout cancer hormonodépendant tel que le cancer du sein ou le cancer de la prostate. Comme la chimiothérapie, l’hormonothérapie est un traitement général du cancer. Il vise à réduire le risque de rechute métastatique (c’est-à-dire de retour des métastases !) soit en supprimant l’activité des ovaires, soit en administrant des médicaments anti-hormones qui entrent en compétition avec les hormones naturelles.

 

I

Immunodéprimé : personne malade dont l’organisme, affaibli, a du mal à se défendre.

Immunothérapie : traitement qui vise à apprendre aux défenses de l’organisme à reconnaître les cellules cancéreuses. En effet, si le cancer se développe à la base, c’est parce que les défenses de l’organisme ne reconnaissent pas les cellules cancéreuses comme de mauvaises cellules. L’objectif de l’immunothérapie est ainsi de leur apprendre. Ce traitement reste très nouveau et encore peu utilisé mais s’avère très prometteur pour les prochaines années.

 

L

Leucémie : type de cancer aussi appelé « cancer du sang » qui se caractérise par le fait que l’on retrouve des cellules cancéreuses dans le sang du patient. Ces cellules malignes proviennent en général de la moelle osseuse, des os, ou encore des ganglions.

Lymphome : tumeur se développant à cause d’une prolifération des cellules du tissu lymphoïque, c’est-à-dire le tissu que l’on trouve surtout dans les ganglions lymphatiques et la rate.

Lymphœdème : gonflement d’une partie du corps, provoqué par une accumulation de liquide (donc création d’un œdème). Ce liquide provient des ganglions lymphatiques. Un lymphœdème survient en général lorsque l’on pratique une opération chirurgicale au niveau de la chaîne des ganglions lymphatiques.

 

M

Malin : contraire de bénin. S’utilise souvent pour remplacer le mot « cancéreux ».

Mammectomie / Mastectomie : opération chirurgicale constituant en l’ablation d’un sein dans sa totalité. S’il s’agit d’enlever seulement la tumeur ou une partie du sein, on parle de tumorectomie ou quadrantectomie.

Marge de sécurité : zone que le chirurgien enlève autour de la tumeur en plus de cette dernière afin de limiter les risques de récidive.

Mélanome : tumeur qui se développe dans les mélanocytes, ces cellules qui produisent la mélanine (pigment) et qui se retrouvent dans la peau, les yeux et les cheveux.

Métastases : migration et prolifération de cellules cancéreuses dans un organe ou un tissu situé à distance de la tumeur initiale. On parle alors de tumeur secondaire ou de cancer généralisé.

 

N

Neuropathie : dans le cas d’un cancer, une neuropathie est une complication des chimiothérapies. La toxicité du traitement attaque les nerfs, provoquant alors de fortes douleurs qui feront l’objet d’une attention particulière de votre médecin.

Neutropénie : baisse plus ou moins importante du nombre de globules blancs.

Numération formule sanguine (NFS) : examen qui, à la suite d’une prise de sang, vise à compter les différents composants du sang (globules rouges, globules blancs, plaquettes) afin de déterminer si leur nombre est suffisant.

O

Occlusion intestinale : Arrêt partiel ou total de l’activité intestinale au niveau de l’intestin grêle ou du côlon. Elle est souvent rencontrée après une intervention chirurgicale au niveau de l’intestin.

Œdème : gonflement indolore et sans rougeur, au niveau de la peau, qui garde quelques temps l’empreinte du doigt.

Œstrogène : hormone produite par les ovaires.

P

Palliatif : les soins palliatifs, ou soins d’accompagnement, ne sont pas réservés aux seuls malades cancéreux. Ils concernent toutes les personnes qui souffrent d’une affection dont l’évolution est irréversible. Il ne faut pas les confondre avec les soins terminaux qui concernent les tout derniers moments de la vie. Les soins palliatifs n’ont pas de visée curative mais ont pour objectifs de soulager la douleur, physique et psychologique, d’assurer le confort du malade et d’apaiser son angoisse.

PET Scan ou TEP scan : TEP signifie Tomographie par Emission de Positons. Un TEP scan est un examen qui repose sur l’utilisation d’un traceur radioactif qui permet de visualiser le fonctionnement des organes. Lors de cet examen, les tissus cancéreux apparaissent beaucoup plus brillants que les autres.

Plaquettes : cellules du sang permettant la coagulation. Avec un taux trop bas de plaquettes, les risques d’hémorragies sont accrus.

Pneumonectomie/Pneumectomie : excision d’une partie plus ou moins étendue du poumon.

Pronostic : le pronostic est une hypothèse sur l’évolution probable de la maladie.

 

R

Radiothérapie : type de traitement qui utilise les rayonnements ionisants émis par certains éléments radioactifs comme le radium. Lorsque ces rayons traversent les tissus malades, ils détruisent les cellules anormales ou en ralentissent leur développement. Lisez ici un de nos articles sur la radiothérapie. 

Rechute : réapparition des signes ou des symptômes signalant la présence du cancer.

Rémission : disparition des symptômes d’une maladie. Dans le cas du cancer, on ne parle quasiment jamais de guérison mais de rémission, étant donné les risques de rechute.

 

S

Scintigraphie : technique d’examen qui permet d’obtenir des images du corps. Cette technique d’imagerie utilise des produits faiblement radioactifs non toxiques, des traceurs, qui sont injectés, puis repérés sur un écran. Cet examen permet de déceler certaines tumeurs ou des métastases.

 

Soins de support : ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie conjointement aux traitements oncologiques.

 

 T

Thrombopénie : c’est une diminution du taux de thrombocytes (plaquettes). Son degré conditionne le risque d’hémorragie.

Traitement adjuvant : c’est un traitement administré après le traitement principal local de la tumeur pour augmenter les chances de guérison, en empêchant la diffusion des métastases.

Tumeur : c’est une masse tissulaire, plus ou moins volumineuse, composée de cellules normales et cancéreuses. Qu’elle soit bénigne ou maligne, elle se caractérise par une augmentation exagérée et anormale des cellules du tissu.

Tumorectomie : c’est un acte chirurgical qui consiste à retirer la tumeur en préservant l’organe.

 

V 

Virus : les virus sont des agents transmissibles, souvent pathogènes et responsables de nombreuses maladies. Exemple de certains virus responsables de cancer : Papillomavirus (cancer du col de l’utérus), Hépatite B (cancer du foie), Epstein-Barr (cancer du naso-pharynx et certains lymphomes).

 

Retrouvez encore plus de définitions de termes liés au cancer sur le site de Curie.fr. Nous espérons que ce petit guide vous sera utile. N’hésitez pas à nous dire si l’un de ceux qui vous pose problème n’y figure pas pour que nous puissions l’ajouter !

 

Sources : curie.fr ; cancer-estparisien.fr ; passeportsante.fr

Gamme cosmetiques cancer meme cosmetics

Laissez un petit commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *