MES CHEVEUX

Perruque : le guide pour tout savoir

MEME COSMETICS_Perruque - le guide pour tout savoir
8 minutes de lecture

Les traitements anticancéreux, qu’il s’agisse de chimios ou de radiothérapies, peuvent provoquer la perte des cheveux. Pour y faire face et reconquérir leur féminité, de nombreuses femmes décident de porter une perruque. Nous nous sommes donc dit que vous apprécieriez un petit guide à ce sujet ! Où acheter votre perruque ? À quels prix s’attendre ? Quelles aides existent ? Comment la mettre ? Nous vous expliquons tout.

Quels sont les différents types de perruques ?

Il existe deux types de prothèses capillaires : les perruques dont les cheveux sont synthétiques, et celles dont les cheveux sont naturels. Ce qui va changer entre les deux types de perruques sont le prix, la longévité, et la facilité d’entretien. Une perruque synthétique sera bien plus facile d’entretien et moins chère… mais souvent moins confortable et moins « réaliste ». Rendez-vous ici pour savoir comment entretenir votre perruque !

Combien coûte une perruque ?

Une perruque est un accessoire assez coûteux. Toutefois son prix varie selon plusieurs critères : la matière des cheveux utilisés ainsi que la conception de la perruque (a-t-elle été faite à la main ou montée mécaniquement ?).

A titre indicatif, les prix d’une perruque synthétique oscillent entre 125€ et 600€, tandis que pour une perruque en cheveux naturels il faudra compter entre 500€ et plusieurs milliers d’euros si celle-ci a été faite à la main et sur mesure.

plutôt Cheveux naturels ou fibres synthétiques pour votre perruque ?

Les perruques de cheveux naturels coûtent plus cher, mais comme leur nom l’indique, elles ont un rendu plus naturel. Toutefois, elles requièrent un plus grand soin que les autres perruques. Elles doivent être lavées plus souvent et une mise en forme sera nécessaire après chaque shampoing. Comme vous le feriez avec vos véritables cheveux ! La coloration des cheveux peut aussi être moins durable, car ce type de perruque est plus sensible à l’oxydation.

Une perruque synthétique sera moins contraignante dans son entretien, les lavages seront moins fréquents et aucune mise en plis ne sera nécessaire. En revanche, vous serez obligée d’avoir une perruque dont la couleur sera déjà pré-établie, impossible de la colorer par la suite.

C’est à vous de choisir quelle option vous parait la plus proche de vos besoins, de vos envies et… de votre budget.

Quelle prise en charge de votre perruque ?

La Sécurité Sociale prend en charge le prix d’un prothèse capillaire (attention: il faut qu’elle vous ait été prescrite par votre médecin) à hauteur de 125€ (soit les moins chères des perruques synthétiques), quel que soit le montant que vous aurez payé. Cette aide peut être versée deux fois dans l’année si nécessaire (ce qui vous permettra éventuellement d’en changer).

Votre assurance complémentaire peut potentiellement vous rembourser une part supplémentaire, mais le montant est très variable (leur aide peut couvrir de une à six fois l’aide de l’Assurance Maladie). Nous vous conseillons donc de vous renseigner auprès de votre mutuelle avant l’achat de votre perruque, pour savoir combien ils peuvent vous donner en plus de l’aide de la Sécu et éviter toute mauvaise surprise !

Attention toutefois, certains revendeurs ne bénéficient parfois pas du tiers-payant ou de la Sécurité Sociale, nous vous conseillons donc de vous renseigner avant d’aller en boutique.

Peut-on bénéficier d’aides ou de prêts ?

Si la perruque représente un trop grand investissement pour vous, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des infirmières et assistantes sociales de l’hôpital. En effet, elles connaissent bien souvent les possibilités d’aides ou de prêts, ainsi que les boutiques qui vendent des perruques à des prix abordables ou entièrement remboursées par la Sécurité Sociale.

Les hôpitaux disposent parfois eux-mêmes de perruques (ou autres accessoires pour la tête) laissées par d’anciennes patientes à votre intention.

Enfin, des associations se sont spécialisées dans l’échange et le don de perruques après les traitements, vous pourrez donc en trouver à des prix abordables (ou même parfois gratuitement) sur :

Comment mettre sa perruque ?

METTRE SA PERRUQUE petite-01

Mettre une perruque peut s’avérer un peu complexe au début et ce, même si le vendeur de la boutique vous a montré comment faire.

Voici quelques petits gestes à suivre qui pourraient vous être utiles !

En amont : Tout d’abord, secouez votre perruque pour l’aérer et lui donner un peu de volume. Vous pouvez aussi masser votre cuir chevelu avec notre Brume pour le cuir chevelu afin de pouvoir porter confortablement votre perruque pendant longtemps et éviter les petites démangeaisons éventuelles ! 😉

Etape 1 : Placez-la sur votre tête en la faisant remonter sur votre crâne d’avant en arrière. Pour que ce soit plus simple, penchez-vous en avant ;). Votre prothèse sera bien en place quand le sommet sera à quatre doigts de vos sourcils !

Etape 2 : Assurez-vous que les pattes de maintien sont correctement placées sur vos tempes. Plaquez-les bien.

Etape 3 : N’hésitez pas à finir la pose en passant vos doigts dans vos nouveaux cheveux pour leur donner du volume ! Des cheveux trop plaqués manqueront un peu de naturel.

Bon à savoir : le port de la perruque n’empêchera pas la repousse de vos petits cheveux après l’arrêt des traitements 😉

Où et quand acheter sa perruque ?

  • > Quand ?

Nous vous conseillons d’aller choisir votre perruque dès que vous savez qu’il va vous en falloir une. Et même avant que vos cheveux soient tombés. Pourquoi ? Car de cette façon, vous pourrez choisir une perruque dont la couleur est proche de votre couleur, voire de votre coupe naturelle. Bien sûr, c’est à vous de choisir : cette période peut aussi être rendue « moins difficile » en testant toutes sortes de coupes et couleur de cheveux.

Par ailleurs, vous n’êtes pas obligée d’aller choisir votre perruque seule. Se faire accompagner de son mari, d’un membre de sa famille ou d’ami(e)s est une bonne idée. Ils vous permettront de garder le moral et de vous aider à choisir une perruque qui vous correspondra le mieux !

  • > Chez le coiffeur

Le premier réflexe est souvent d’aller s’informer chez son coiffeur. C’est bien normal, c’est lui le spécialiste des cheveux dans notre entourage ! Il pourra donc vous aider à savoir où acheter une perruque, comment la choisir, etc ! Il se peut même que lui-même en ait quelques unes à vendre.

Autre interlocuteur de choix dans ce moment important: le socio-coiffeur, spécialisé dans les problématiques d’alopécie et de perruques pendant la maladie.

  • > Dans les magasins spécialisés

Il existe de nombreux magasins spécialisés dans la vente de perruque et c’est sûrement chez ceux-ci que vous trouverez le plus grand choix. L’avantage de ces boutiques est que vous pourrez dans la majorité des cas obtenir une aide du vendeur ou de la vendeuse. Ils vous aideront à trouver quel type de prothèse vous correspond le mieux et vous renseigneront sur les prix.

Nous vous conseillons par ailleurs de prendre rendez-vous dans ce genre de boutiques spécialisées. Ainsi le professionnel aura plus de temps à vous accorder et sera plus à votre écoute. Ce dernier propose aussi parfois de se déplacer à domicile ou à l’hôpital si vous ne pouvez pas vous déplacer (mais renseignez vous auparavant sur le prix du déplacement…).

Notre magasin parisien chouchou : la Galerie des Turbans ! Maryline, psychologue et perruquière vous y accueillera chaleureusement et sera d’excellent conseil pour vous aiguiller vers la bonne chevelure.

Il vous est aussi possible d’acheter votre perruque ailleurs : en ligne ou par correspondance, ou encore en pharmacie.

  • > Dans des magasins engagés auprès de l’Institut National du Cancer

L’Institut National du Cancer (INCa) a établit une liste des boutiques s’engageant à respecter un certain nombre de critères tels que l’accueil de la clientèle, la présentation des produits ou encore le service après-vente. Ils ont établi toute une charte des obligations des vendeurs de perruques. Nous vous conseillons donc de vous renseigner en priorité sur les boutiques qu’ils ont référencé !

Il existe même une « carte des points de vente » sur le site de e-cancer.fr qui vous permet de trouver un perruquier par trop loin de chez vous, partout en France. Le macaron « Adhérent à la Charte » présent sur leur vitrine atteste de leur référencement par l’INCa.

Si vous ne supportez plus votre perruque

Si vous n’en pouvez plus de porter votre perruque (ce qui est compréhensible avec les beaux jours et la chaleur),  il y a d’autres solutions ! Vous pouvez vous tournez vers les accessoires de tête tels que les foulards, turbans et autres bandanas. Ils protégeront votre tête tout en étant plus légers qu’une perruque.

Et sinon, on vous donne rendez-vous ici pour tout savoir sur le foulard !

Apaiser votre cuir chevelu port de la perruque meme cosmetics
Brume pour le Cuir Chevelu, MÊME Cosmetics

Par ailleurs, si vous ressentez le besoin de soulager votre crâne après avoir porté votre perruque toute la journée, retrouvez notre article sur Comment soulager son crâne après le port de la perruque qui pourrait vous intéresser. Et pour rendre le port de la perruque plus agréable, l’idéal est notre Brume pour le Cuir Chevelu. Un vrai coup de frais pour soulager immédiatement les démangeaisons liées au port de la perruque et hydrater durablement votre cuir chevelu.

 

Que faire de sa perruque après les traitements ?

Vos traitements sont finis et vous souhaitez vous débarrasser de votre perruque ? Sachez que d’autres femmes en auront besoin et ces dernières n’auront peut-être pas de gros moyens. Vous pouvez donc « recycler » votre perruque et faire une heureuse en la donnant à des associations, notamment à Je Donne Ma Perruque, que vous pouvez retrouver sur leur page Facebook. N’hésitez pas à vous renseigner à l’hôpital ou chez le perruquier qui vous avait vendu votre perruque. Ils sauront  sûrement quelles associations existent aux alentours !

LE DERNIER PETIT TRUC de Judith & Juliette

Marre de devoir utiliser les mots « perruque » ou « prothèse » lorsque vous voulez en parler dans un lieu public ? N’hésitez pas à lui donner un petit nom, et pourquoi pas rigolo en prime ! « Ma chevelure », « ma ruque-pé » en langage codé à l’envers… faîtes travailler votre imagination ! Cela vous évitera des regards curieux et vous assurera sûrement quelques moments complices avec vos proches ;). Testé et validé !

Voilà, nous espérons que cet article vous a été utile et vous aidera à habiller au mieux votre jolie tête 🙂
N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences avec la perruque, de vos trucs et astuces à partager ! Et vous, que préférez-vous entre tête nue, perruque et foulards ?

Produit recommandé dans cet article :

Brume pour cuir chevelu repousse cheveux cancer meme cosmetics

rendre le port de la perruque plus agréable

3 commentaires

Voir plus +
  • Complément capillaire 6 août 2018 à 22 h 11 min

    On peut dire que c’est exhaustif et bien écrit. Impresionné. Bravo

    Répondre
    • Judith de MÊME 7 août 2018 à 9 h 16 min

      Merci ! On est ravies que notre article vous ait plu !

      Répondre
  • Paul 20 juillet 2018 à 12 h 53 min

    Poste informatif et utile.

    Répondre
  • Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *