MIEUX VIVRE MON CANCER

L’art, une thérapie pour s’exprimer pendant la maladie

LART-DE-SEXPRIMER-MEME COSMETICS

Nous avons évoqué il y a quelques temps les bienfaits du sport pendant un traitement anticancéreux, mais qu’en est-il de l’art ? Lorsque l’on traverse des moments difficiles il n’est pas toujours simple de laisser libre cours à sa créativité ou son ressenti. Et pourtant ! De nombreuses femmes témoignent de la libération que leur apporte l’art. Petit bonus : l’art aurait des vertus thérapeutiques…

L’art, mais lequel ?

Quand on parle d’art on pense facilement aux musées, galeries… bref, celui des autres. Mais avez-vous envisagé le votre ?

L’art est défini en philo comme « une activité créatrice de l’Homme » … sans plus d’objectif ! Une activité à la portée de toutes, sans autre finalité que le bien-être ? Chez Même, on aime !

L’art est donc une forme d’expression ou de libération de soi, et dans cette perspective se positionnent les art-thérapies. Elles se veulent être un accompagnement dans la maladie, qu’il s’agisse d’un cancer ou non !

La plus répandue de ces thérapies est la pratique des arts graphiques, mais si vous vous sentez plus Donna Summer que Frida Kahlo, vous pouvez chanter (ou vous laisser bercer par de belles mélodies) !

Petit point historique : On attribue la découverte de l’art-thérapie au peintre Adrian Hill, lors d’un séjour en 1940 dans un sanatorium. Dessiner a beaucoup accéléré sa rémission d’une tuberculose. Dans les années 1950 des programmes de thérapie par les arts ont été inaugurés aux Etats-Unis. En France c’est en 1986 que l’art-thérapie a été reconnue par l’ensemble de la communauté scientifique. À l’heure actuelle ce sont les canadiens qui semblent les plus investis dans la recherche à ce sujet, et les travaux sont très positifs et prometteurs !

Se lancer en toute confiance

L’art, une thérapie pour s’exprimer pendant la maladie

Parfois l’art peut impressionner, et sous des couverts de « je ne suis pas assez douée » on n’ose pas faire le premier pas.

Rejoindre un atelier d’art-thérapie peut être une solution à cette timidité : plutôt que de former, le thérapeute est là pour assister, vous soutenir dans l’expression de vos émotions et de votre ressenti. On est bien loin des cours de dessin du collège ! Ici ce n’est pas le produit mais sa signification pour vous qui compte, ainsi que l’effet qu’il induit.

La thérapie peut être menée en consultation individuelle ou au sein d’un atelier selon vos préférences. La bonne nouvelle, c’est que ce genre de thérapies d’accompagnement est de plus en plus reconnu et courant, car leur notoriété ne cesse de croître avec un fort appui scientifique.

Quels bienfaits ?

L’art, une thérapie pour s’exprimer pendant la maladie - même cosmetics

L’art thérapie est reconnue en oncologie dans la réduction du stress, un des éléments qui peuvent expliquer la fatigue, comme nous l’avons vu dans cet article.

Il est recommandé d’informer votre équipe de soins si vous suivez une art-thérapie, car les effets sont souvent pris en compte dans le processus de rémission. Le chant ainsi que la musico-thérapie, bénéfiques en terme de respiration et de rythme cardiaque, contribuent à lutter contre la douleur et l’angoisse selon une étude du professeur Joke Bradt, chercheuse du département des arts thérapies de l’université Drexel, à Philadelphie.

Pour les timides… et les curieuses !

Nous vous confions quelques œuvres d’hommes et femmes ayant usé de leur créativité pour lutter contre le crabe ! Libre à vous d’en profiter… ou de vous lancer !

Voici donc quelques pépites, pleines d’espoir, pour vous et votre entourage :

Douceurs illustrées 

L’année du crabe, Alice Baguet, ed. Vraoum

 

même cosmetics - Trilogie de la guerre des tétons, Lili Sohn, ed. Michel Lafont
Trilogie de la guerre des tétons, Lili Sohn, ed. Michel Lafont

 

même cosmetics - Chauve(s),-Benoît-Deprez,-ed.-La-boîte-à-bulles
Chauve(s), Benoît Deprez, ed. La boîte à bulles

 

 

même cosmetics - 3 grammes, Jisue Shin, ed. Cambourakis
3 grammes, Jisue Shin, ed. Cambourakis

Cataplasmes sonores

The Remedy (I won’t worry), Jason Mraz

The Fighter, Gym Class Heroes feat Ryan Tedder

Clouds, Zach Sobiech

Mission, Lupe Fiasco

Contacts et informations :

Activités d’expression, Ligue contre le cancer 

Société canadienne du Cancer 

fiche soin, l’art-thérapie, AFSOS 

Fédération française des Art-thérapeutes, site web 

Les bienfaits de l’art-thérapie dans le traitement du cancer du sein, 29/04/2013, les essentielles blog 

Du côté des sciences :

Oxford Academic, Journal of Music therapy 

Music Therapy : relevance in oncology, 25/06/2017, Karen Popkin

les bénéfices du chant attestés par la science, 24/08/2017, Rose magazine blog

3 commentaires

Voir plus +
  • Lyne 7 mars 2018 à 11 h 17 min

    Alors jai pas tout à fait fini lécoute du podcast mais je marrête à un endroit particulier; celui de la mémoire familiale. tu nous / on en avait déjà parlé. jai pas réussir à finir le bouquin sur la psychogénéalogie. cest dire combien je suis concernée. javance tout doucement sur mon enquête familiale et je me rends compte de certaines choses (ma façon de percevoir est en plein changement, mais jai des automatismes qui reviennent au galop parfois et qui m »empêchent davancer). jai arrêté toutes formes de psychanalyse trop réflexive et qui entretiennent le fonctionnement de mon cerveau « modelé ». en revanche, je nai pas limpression davoir vraiment trouvé de thérapie qui fasse une place importante au corps (qui ne ment jamais) avec un accompagnement que je trouve adapté. je sens pourtant que cest maintenant quil faut que jy aille car ces schémas entravent ces avancées. Alors merci pour ce que tu racontes de cette quête que tu as entrepris pour les rivières parce que ça maide mais jaurai besoin de conseils de type de thérapies orientées corps et qui pourraient maider sur ce chemin. quelquun-e? merci davance je termine la lecture et reviens maybe pour dautres comm. xx

    Répondre
  • eri 5 mars 2018 à 11 h 47 min

    bonjour,
    très bel article sur l’art-thérapie 🙂
    au centre EUGENE MARQUIS à RENNES 35 , il existe un atelier de chant Gospel proposé aux patients en traitement et après traitement. il n’est pas considéré comme art-thérapie pur mais ses effets auprès des patients s’en rejoignent beaucoup…
    l’estime, la confiance se trouvent renforcer pendant les soins qui malmène l’être.
    merci

    Répondre
    • Judith de MÊME 6 mars 2018 à 19 h 29 min

      Oh, merci pour cette information Eri ! ❤

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *