POUR MOI

Ma vie sociale et mon cancer

Ma-vie-sociale-et-mon-cancer---meme-cosmetics

Fatigants physiquement mais aussi psychologiquement, le cancer et ses traitements peuvent amener certaines femmes à se renfermer progressivement sur elles-mêmes. Pourtant, de nombreuses activités telles que les soins esthétiques ou encore le yoga (et tout autant d’interlocuteurs différents !) permettent de s’accorder des moments de répit tout en renouant plus facilement avec vraie une vie sociale. 🙂 

Et toi, qu’est-ce que tu vis ?

La maladie prend tout naturellement de la place dans votre quotidien et il n’est pas ici question de le nier. Afin d’alléger petit à petit ce poids qui pèse dans votre esprit, il est souvent nécessaire d’en parler ouvertement. De nombreuses structures, associations et même des établissements de santé offrent un soutien et un accompagnement tout au long de la maladie, afin que les patientes puissent conserver une vie sociale.

Qu’il s’agisse de séances individuelles ou de groupes de parole, s’exprimer sur ses préoccupations, ses peurs, son quotidien, est très souvent salvateur et permet d’avancer avec plus de sérénité.

Plus que de simples lieux d’échanges, ils occasionnent souvent de belles rencontres, là ou se croisent des hommes et des femmes traversant des épreuves souvent similaires ou, du moins, capables de se comprendre mieux que quiconque. 🙂
cancer et vie sociale

Ainsi, les Espaces de Rencontres et d’Informations (ERI), présents dans les établissements de soin, sont des lieux d’écoute, d’information, d’échange et d’orientation permettant d’être accompagné ou rédigé vers la structure de son choix. Enfin, les équipes médicales qui vous suivent, le numéro 0 810 111 101 et les espaces de discussions tels que le forum de la ligue contre le cancer, le tout nouveau Mon réseau Cancer du sein ou encore la communauté en ligne de Rose Magazine peuvent également constituer de précieux interlocuteurs 🙂

 

Mon moment d’évasion

Vous rêvez depuis toujours de vous essayer au yoga, à la peinture ou au dessin? Le cancer ne doit pas vous freiner mais devenir au contraire votre moteur.

Là aussi, bon nombre d’associations existent ! Vous pourrez les trouver en vous renseignant auprès de votre équipe médicale, sur le site de l’Institut National du Cancer qui répertorie les associations partenaires de la plateforme Cancer info, ou encore en vous inscrivant sur le site Mon réseau Cancer du sein qui propose un annuaire très complet des ressources que vous pourrez trouver près de chez vous.

Inscrites dans une démarche de soins de support, ces associations pourront vous permettre, entre autres, de vous montrer créatif. Ainsi, des ateliers d’écriture, de musique, de cuisine ou encore de peinture rassemblent les volontaires. Ces séances, que l’on appelle parfois « art-thérapies », ont de véritables vertus psychologiques en permettant aux participants de s’évader du quotidien et de s’exprimer sous diverses formes.

Au delà de ces possibilités artistiques, des activités visant le bien-être, la reconquête de la vie sociale et la détente sont également proposées : Ainsi, il existe des séances de relaxation, d’esthétique, de réflexologie, de sophrologie, de yoga… bref, le plus dur sera peut-être de choisir !

N’hésitez pas à vous renseigner, fouiner dans les prospectus des salles d’attente, poser des questions à l’équipe médicale qui vous suit pour vous tenir informée de toutes les possibilités qui s’offrent à vous.

Même si cela peut parfois vous paraître gênant/compliqué/inapproprié, n’hésitez pas à demander à votre oncologue les démarches à engager pour vous inscrire à un cours de yoga adapté, par exemple.

Après un rendez-vous très axé sur du médical pur et dur, se changer les idées est e-ssen-tiel !

 

activité physique cancerNotez sur un papier, toutes vos petites questions sur les « à côté des traitements » pour ne surtout pas oublier de les poser dans ces moments souvent très stressants qui passent toujours trop vite. Votre médecin pourra ainsi vous répondre directement ou vous indiquer de prendre un rendez-vous avec la personne référente sur le sujet au sein de votre centre, de votre hôpital, ou de vous clinique. Ah, merci docteur !

 

A chacun son rythme !

Parce qu’il n’est pas toujours facile de trouver ou retrouver le courage de se tourner vers les autres, sachez que l’accompagnement proposé par les associations débute très souvent de manière individuelle ou pourra, à coup sûr, l’être à votre demande. Par la suite, de nombreuses activités seront également possibles individuellement telles que les soins d’esthétique ou la relaxation.

Ainsi, n’hésitez pas à exprimer vos craintes et vos désirs lors de votre premier contact avec la structure qui vous attire, cela aidera vos interlocuteurs à répondre plus justement à vos envies ou à vous rediriger vers une structure plus adaptée.

Enfin, vous pouvez vous tourner vers les associations de votre ville, non spécialisées dans le cancer. Après validation de l’activité par le personnel médical qui vous suit, ces associations vous permettront d’emmener librement avec vous un membre de votre entourage, une présence souvent rassurante et une occasion de renforcer les liens préexistants.

Quoi qu’il en soit, soyez bienveillant avec vous MÊME : il n’y a rien de plus naturel, dans une situation où le corps et l’esprit se trouvent fortement sollicités, de penser pour une fois à vous, rien qu’à vous, et de vous faire du bien, à tous les niveaux 🙂

1 commentaire

  • Ma vie sociale et mon cancer | Cancers du sein ... 7 janvier 2016 à 15 h 36 min

    […] cerisey Read more Scoop.it! Reaction (1) loadVisible(); […]

    Répondre
  • Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *