Cancer, noël et fêtes de famille

Cancer, Noël et fêtes de fin d’année : comment les vivre sereinement malgré la maladie ?

15 minutes de lecture

On le sait quand la maladie arrive, ou est déjà bien installée, on n’a pas forcément le cœur à la fête. Mais Noël et le Nouvel An sont aussi de bons moyens de passer du temps avec sa famille qu’on ne voit pas toute l’année. C’est une occasion de se réunir dans une ambiance que l’on sait chaleureuse. Et pourtant l’idée même d’y être ne nous enchante pas…

En réalité ce n’est pas tant une question de volonté, la volonté y est bien sûr mais on peut se demander quelle saveur aurait cet événement avec sa présence, on peut se demander :

“Est-ce que je vais plomber l’ambiance ?”, “Est-ce que je ne vais pas être en trop ?”, “Est-ce que je pourrai tout manger, boire, en bref réellement profiter ?”, “Mon entourage va-t-il pouvoir profiter aussi ?”… Autant de questionnements tout à fait naturels qui sont malheureusement des étapes par lesquelles on peut passer lorsque le sujet des fêtes de fin d’année vient sur la table.

Beaucoup de questions et trop peu de réponses. Alors nous avons essayé de répondre à vos potentielles appréhensions sur ce sujet qui, on le sait, peut s’avérer sensible car on ne peut pas vraiment en parler autour de soi.

Le bilan de fin d’année, l’occasion de prendre du recul avant les fêtes

Que l’on soit au début de ses traitements, ou à la fin, que le cancer vienne d’arriver dans sa vie ou qu’il en fasse partie depuis quelque temps, la fin d’année est propice aux rétrospectives et à l’introspection. Mais aussi aux résolutions qu’on se persuade chaque année de tenir 😉

Cette année on pourrait par exemple tenir une seule et unique résolution : ne pas avoir de résolution ! Qu’en dites-vous ? Si on se félicitait plutôt du chemin déjà parcouru, de toutes ces petites victoires quotidiennes et toutes ces choses qui semblaient un jour impossible, un autre réalisable ! 

La fin d’année chez MÊME on la voit comme la période de la récompense et de la gratitude, surtout envers soi-même ! Alors notre bon conseil pour bien aborder les fêtes c’est d’éviter de se mettre la pression qu’on se met déjà en général toute l’année ! 🙂 

Que faire quand on appréhende de retrouver sa famille à l’approche des fêtes ? 

On peut avoir tendance à vouloir tout prévoir, tout anticiper, c’est devenu une habitude, une protection. On prévoit, pour ne pas être déçu.e, pour ne pas déranger, pour ne pas que la maladie empiète sur la vie des autres comme on se dit qu’elle empiète déjà assez sur la sienne. 

Alors forcément dans ce raisonnement parfois on se perd. On peut prendre des décisions qui nous rendent triste. Comme par exemple s’isoler pendant la fête de Noël, pendant le 31 décembre par crainte de beaucoup de choses. 

Et toutes ces peurs, ces craintes, qui peuvent finalement même devenir des scénarios catastrophe dans notre tête nous envoient un signal qui nous pousse à rester seul.e chez soi, pour ne pas embêter sa famille qui, comme on peut le penser dans ces moments, “pourra très bien célébrer le 25 décembre sans moi”.

Que nenni ! On dit non, non, et re non ! Avoir peur c’est une réaction humaine incontrôlée, on a peur car on cherche à se protéger. 

En revanche, laisser la peur gagner et rentrer dans ce tourbillon, ce n’est certainement pas MÊME qui va vous laisser faire ! 🙂 

Communiquer avec sa famille avant les fêtes

Vous connaissez cette sensation de bol d’air frais, de libération ? Et bien c’est exactement ce qui vous attend, si vous prenez votre courage à 2 mains et que vous parlez avec votre famille de tous ces ajustements, tous ces détails qui peuvent vous tracasser ! Vous verrez ça libère et surtout ça permet de démystifier, aussi bien de votre côté que de celui de vos proches, votre maladie ! 

Autrement dit, le dialogue est ouvert ! Une porte ouverte vers une communication plus fluide si vous souhaitez parler de votre maladie ou au contraire l’oublier le temps d’une soirée ! 

Parlez, vous verrez ! 🙂

vivre le cancer et les fêtes en famille

On peut parfois oublier cet aspect, mais les moments de partage tels que les fêtes de Noël qui sont l’occasion de se réunir et de revoir toute sa famille, sont des moments qui sont également très importants pour vos proches ! 

Eux aussi veulent créer de nouveaux souvenirs avec vous. Les fêtes permettent une communion particulière entre chacun et pour cela il faut aussi laisser son entourage vouloir être proche de nous. Laissez-les venir, ne partez pas dans vos retranchements à cause de la peur : surtout laissez-les vous étonner ! 

Prendre ses dispositions à l’avance pour se rassurer

Repas de famille, alcool, bûche de Noël, veillée de Noël… Sont autant de paramètres qui peuvent nous amener à des questionnements ! Pour les éviter vous pouvez par exemple faire une liste ! Résumer point par point toutes ces choses sur lesquelles vous avez des réserves, ou pour lesquelles vous ne vous sentez pas d’attaque ! 🙂 

  • Si on est à l’hôpital

Vivre ses fêtes de fin d’année à l’hôpital peut être assez déprimant, cependant on ne vous laissera pas vous décourager ! 🙂  Il existe à l’heure actuelle des technologies qui permettent de vivre et partager à distance tous ces beaux moments.

N’hésitez pas à demander à votre entourage de vous expliquer ou de vous installer des applications qui permettent de faire des appels vidéos comme Zoom, Facetime ou Whatsapp. Vous verrez on s’y habitue vite, et elles sont très simples d’utilisation ! 🙂 

Ces applications sont le compromis idéal pour partager une nouvelle forme de proximité et garder contact : n’hésitez pas à les tester pour vous faire votre avis !

  • Si on ne peut pas se déplacer

Si vous ne pouvez pas vous déplacer plusieurs options s’offrent à vous, mais il convient de respecter une règle d’or : on ne se met pas la pression ! Les fêtes sont des moments de convivialité, ils ne doivent pas tourner au casse-tête, encore moins quand notre corps et notre esprit sont déjà bien occupés.

Alors on laisse volontiers son entourage s’occuper des préparatifs ou on peut aussi s’occuper de recevoir chez soi en demandant les services d’un traiteur. Mais vous l’aurez compris dans les deux cas il vous faudra dé-lé-guer. 😉

On le sait, cela n’est pas facile surtout quand on a un goût prononcé pour la perfection et l’organisation. Mais cette année on accepte de mettre ses vieilles habitudes de côté et on accepte de se laisser aider ! 🙂 

Étonnamment vous verrez qu’aucun cataclysme n’aura lieu, même si ce n’est pas vous qui vous êtes occupé.e des préparatifs, promis 😉 

  • Si on est encore sous traitement

Quel que soit son type de cancer, les séances de chimio, de radiothérapie, de thérapie ciblée, ou encore les traitements médicamenteux, eux ne prennent pas de vacances ! Et on le sait entre Noël et le jour de l’an, l’envie d’aller à ses rendez-vous est encore moins présente que d’habitude…

Malgré tout, ces traitements sont là pour vous aider et il ne faut pas manquer de rendez-vous, même pendant cette période. Vous vous dites sûrement que c’est plus facile à dire qu’à faire, quand on est usé.e de ces séances qui parfois semblent interminables et surtout si on n’en voit pas le bout…

Les fêtes sont peut-être aussi l’occasion de demander à un proche de nous accompagner à notre rendez-vous ? Une idée qui peut paraître inenvisageable ou loufoque en premier lieu, mais en réalité qu’est-ce qui vous retient ? Ce serait une bonne occasion de discuter, de lever peut-être des tabous ou partager un moment de complicité avec un membre de sa petite tribu ! 🙂 

Sinon, notre playlist de Noël, pleine de bonne humeur et de chansons mythiques, peut aussi vous accompagner ou que vous alliez, on vous la met juste ici, elle est disponible sur Deezer et sur Spotify

“Et si c’était mon dernier Noël ?”

C’est une pensée qui peut effectivement nous trotter en tête voire même rester et s’insinuer dans nos moindre gestes pendant les fêtes. Cette notion de “dernier”, comme si chaque chose partait en lambeaux et que le quotidien devenait un compte à rebours… 

Ces mots sont très durs à écrire et peut-être à lire aussi, mais c’est une réalité pour certaines personnes et il nous semblait primordial de pouvoir poser des mots dessus, et dénouer cette réflexion.

Alors oui, c’est peut-être votre dernier Noël, tout comme c’est peut-être le dernier Noël d’une autre personne sur Terre, ou c’est peut-être le dernier jour de n’importe qui, n’importe quand. 

Envisager la fin, c’est une réaction humaine et saine. La vivre avant même qu’elle ne soit réellement avérée, c’est laisser la maladie gagner et perdre un temps précieux qui existe encore et qui laisse la possibilité à une infinité de choses, oui une infinité

La vie est faite d’un début et d’une fin, l’important est de faire en sorte qu’entre les deux on ait accompli tout ce qui était en notre possible et surtout dit tout ce qu’on voulait aux personnes qui nous sont chères. 

Ne perdez pas cet espoir, cette flamme, avant qu’elle même ne s’éteigne, ravivez-là de tous ces moments de bonheur, rayonnez ! 💕

 

idée cadeau cancer MÊME Cosmetics

Se retrouver en famille, tisser de nouveaux liens

La maladie bouleverse un ordre : son quotidien, ses habitudes, ses relations, mais aussi d’une manière étrange ses relations familiales. Certains comprennent, d’autres non. D’autres encore vont faire preuve d’une maladresse bienveillante ou de surprotection. 

On ne peut pas prévoir le comportement de son entourage, tout comme on ne peut prévoir l’avenir ! Laissez couler ce long fleuve qu’est la vie et embarquez avec ces quelques conseils Made by MÊME ! 🙂 

Les choses auront peut-être une saveur différente mais n’en seront pas moins belles✨

Et si on prenait le temps de mettre tous ses sens à profit ! Essayez, au moins pour nous faire plaisir 😉

  • La vue : 

Admirer les illuminations qui viennent de leurs lueurs étinceler dans la nuit, les décorations de Noël, ces fameuses guirlandes clignotantes, les sourires sur les visages, les bottes de Père Noël, les cadeaux scintillants sous le sapin et les mythiques décorations de ce voisin qui chaque année arrive à arborer l’intégralité de sa maison de guirlandes ! 

  • L’ouïe : 

Ecouter en boucle et chaque année les mêmes chansons de Noël (ne nous mentez pas, nous aussi on écoute Mariah Carey en boucle), entendre les rires, les cris de stupéfaction à l’ouverture des cadeaux, les couverts sur une table merveilleusement habillée, le silence aussi dehors et peut-être même ce bruit si particulier de la neige sous ses pas…

  • L’odorat :

Si votre odorat n’a pas été trop affecté par les traitements, il est un merveilleux support pour créer des souvenirs mémorables. Sentir cette odeur si significative du sapin de Noël au milieu du salon, l’odeur du repas de Noël qui mijote doucement, du bois qui se consume doucement dans la cheminée, tous ces parfums qui s’entremêlent et créent cette ambiance chaleureuse si particulière….

  • Le toucher :

Rien de tel que de se réchauffer près de sa cheminée rassurante, ou de trouver du réconfort dans sa couverture favorite, la chaleur humaine aussi emplit tous les recoins de son salon, retrouver son animal de compagnie chien, chat (ou autres surprenez-nous dans les commentaires 😉 ), prendre dans ses bras ses enfants, ses petits-enfants, ses parents, ses amis, tous ces gens qui par leur présence réchauffent à eux seuls votre cœur…

  • Le goût : 

Et finalement au delà de goût, on préfère parler de la saveur de tous ces beaux moments passés ensemble, cette saveur qui reste et restera intacte si on prend le temps de s’ancrer dans ces moments, de réaliser et surtout de profiter de ces minutes précieuses qui font que la vie a et aura encore de belles choses à nous offrir. ✨

Respecter et écouter ses besoins, pour mieux apprécier ces moments

Apprécier des moments c’est aussi reconnaître et accepter ses limites. On en sera d’autant moins frustré si on est honnête avec soi-même et qu’on ne pousse pas le bouchon un peu trop loin Maurice ! 😉

Alors si à un moment vous sentez que la fatigue vous gagne, que se resservir ne paraît pas être une bonne idée ou encore que le bruit ambiant commence à être compliqué à supporter, prévenez un de vos proches que vous avez tout simplement besoin de vous isoler un petit moment ! 

Prenez tout de même le soin de le rassurer, qu’il ne s’inquiète pas, ou ne croit pas que vous vous sentez triste, mais prenez votre pause sociale ! Et oui, même avec sa famille, une pause peut s’imposer ! Et il n’y a aucun mal et aucune honte à ça : si tout le monde ne le fait pas, tout le monde l’a au moins pensé 😉 

Avec vos souvenirs, bâtissez votre château des merveilles

Un moment ça s’ancre dans le temps de manière infinie par un moyen des plus simples : les souvenirs ! Un souvenir c’est une petite brique que vous rajoutez au fur et à mesure au château de vos merveilles. Des merveilles inoubliables car partagées et encore partageables ! 

Vous pouvez par exemple ressortir votre Polaroïd ou demander à une personne de votre famille d’enfiler le rôle de photographe le temps d’une soirée pour en faire un bel album photos à parcourir et reparcourir sans modération ! 

Comment être présent pour un proche concerné par le cancer ?

Et si vous n’êtes pas malade mais que l’un de vos proches l’est, comment faire pour faciliter les fêtes de fin d’années pour lui, et s’assurer que vous comme lui en profitiez autant que possible ?

Engagez et facilitez le dialogue

Une première étape qui peut faire une immense partie du travail et vous le savez sans doute déjà, c’est de parler. Engager le dialogue, en délicatesse bien évidemment, mais tenter de mettre des paroles sur vos sensations, vos émotions, votre ressenti, ne peut vous être que bénéfique. 

Si vous arrivez à formuler ce qui peut vous bloquer ou vous freiner, il est très probable que votre proche y arrive aussi. Un petit pas de chaque côté, c’est un grand pas fait ensemble ! 🙂 

Les souvenirs se construisent à plusieurs, mettez votre pierre à l’édifice

Comme indiqué un peu plus tôt, ces moments particuliers le sont grâce à la participation et à l’ouverture de chacun ! 

Nous participons tous, sans nous en rendre compte, à la construction d’un édifice durable qui restera dans nos mémoires individuelles mais qui nous ramènera à cet instant d’harmonie si particulier qu’il paraît hors du temps.

Alors oui, ce Noël plus que les autres aura peut être une saveur un peu spéciale, parce que la maladie de votre proche s’y est invitée. Et vous avez le droit d’être triste et de souhaiter que la situation soit différente. Et oui, des ajustements seront certainement nécessaires pour que les fêtes ne soient pas une source d’angoisse pour votre proche comme pour vous, mais on vous assure que cela ne vous empêchera pas de vivre des moments forts en émotion, et en bonheur, auprès de ceux qui vous sont le plus chers. Profitez 🙂

Offrez lui un cadeau inoubliable 

Une mise en place exceptionnelle, une joyeuse compagnie, un merveilleux sapin qui brille de toutes ses guirlandes, il ne manque plus que le cadeau parfait qui ne fera que magnifier votre Noël et celui de votre proche ! 

Chez MÊME on a pensé qu’un article pour trouver le cadeau adapté à son proche concerné par le cancer serait votre meilleur allié à l’approche des fêtes ! Alors si vous êtes en manque d’inspiration, n’hésitez pas à y jeter un œil ! 😉 

Sachez aussi qu’en ce moment et en stock très limité nous proposons en exclusivité sur notre site un coffret rempli de douceur en collaboration avec Venus & Gaïa, qui contient une taie d’oreiller en soie, brodée d’un mantra MÊME et notre Soin Lavant et Fortifiant : “pour faire de ses rêves une réalité ! “

BIENFAITS DE LA SOIE - MEME COSMETICS

 

Vous pouvez aussi profiter de nos cartes cadeaux, si vous souhaitez un cadeau sur-mesure qui fera à coup sûr, le bonheur de votre proche ! (Ou si Noël est déjà à votre porte et qu’il vous faut de toute urgence un cadeau de dernière minute 😉 )

 

En bref : on lâche prise, on laisse ses questionnements de côté et on s’autorise à les repousser à plus tard (ça ne nous fera pas de mal) ! 

L’instant présent est précieux, et chaque minute qui passe et une minute dont il faut apprécier toute la saveur, la joie, le bonheur, les rires, les débats qui n’en finissent pas aussi, mais finalement beaucoup de partage, alors profitez ! 🙂 

Et la situation sanitaire dans tout ça ?

Même si on souhaiterait fermer les yeux pour oublier cette réalité, malheureusement le Covid est bien présent et nous ne pouvions pas aborder le sujet des fêtes sans le mentionner.

On le sait, cela peut constituer une source d’angoisse supplémentaire lorsque l’on a déjà d’autres préoccupations de santé à gérer. Il n’est pas visible mais est toujours quelque part à nous rappeler sa présence, ce qui ne rend pas facile le lâcher prise avec ses proches alors qu’on en a terriblement envie.

Les embrassades, les câlins, ou même juste les instants de proximité ne sont pas pour autant bons à être oubliés cet hiver ! L’important est de se prémunir au maximum pour prendre le moins de risque possible et passer des fêtes l’esprit tranquille.

Voici notre petite liste de choses simples pour vivre au mieux les fêtes malgré les contraintes sanitaires :

  • On peut d’ores-et-déjà se renseigner auprès de son médecin pour obtenir un rendez-vous pour se faire vacciner ou obtenir sa dose de rappel
  • Décorer à l’entrée de chez soi un gros flacon de gel hydroalcoolique pour que chacun puisse se désinfecter les mains et que son flacon se fonde dans notre décor festif
  • On peut aussi décorer son Huile Lavante MÊME aux couleurs de Noël pour éviter un lavage des mains trop agressif 😉
  • Demander à son entourage, s’ils le peuvent, de faire un test PCR avant de tous se retrouver
  • Penser à aérer malgré le froid, c’est l’un des gestes les plus simples ! 
  • Connaissez-vous le sourire de Duchenne ? C’est le sourire le plus authentique, presque impossible à reproduire sur commande ! Savez-vous à quoi on le reconnaît ? C’est un sourire qui se voit grâce aux yeux, alors malgré le masque votre plus beau sourire sera toujours la plus belle des formes de communication ! 🙂

 

N’oubliez pas notre playlist 100% Noël qui hume le sapin et le feu de bois mais surtout amène de la bonne humeur et annonce l’approche des fêtes !  

On vous met juste ici le lien d’une opération menée par Tout le monde contre le Cancer, afin d’offrir des cadeaux pour les enfants hospitalisés et organiser de fêtes de Noël à l’hôpital, pour faire briller chaque année les yeux de tous les enfants ✨ 

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour,
    Je tenais vraiment à vous remercier pour vos articles toujours encourageants et positifs !
    En début Janvier 2022, suite à un cancer de l’endomètre, je serais en fin de traitement après 10 longs mois de soins. Je vous ai découvert sur le net en cherchant quelques produits pour m’aider et ils sont excellents, mais j’ai trouvé autre chose : un partage avec des témoignages et vos interviews, toujours très bien ciblés.
    J’apprécie votre écoute attentive, votre ressenti et votre regard bienveillant sur cette terrible maladie qui nous tombe dessus sans crier gare !!!!
    Vous m’avez permis de me battre avec force et détermination. Vous avez été un de mes piliers qui m’ont donné du courage car vous avez su parler avec le cœur…
    Je vous en remercie.
    Continuez à dialoguer ouvertement et sincèrement…
    Passez un bon Noël, dans la paix et la joie, comme je le ferais aussi…

    1. Bonjour Marie-France,

      Un immense merci pour votre commentaire et le partage de votre témoignage ! Cela nous fait très plaisir que notre article ait pu vous rassurer et vous encourager ! 🙂 C’est un véritable plaisir pour nous de vous accompagner dans votre quotidien à travers nos produits, mais aussi nos divers contenus, cela nous touche beaucoup que notre travail vous ait autant aidé ! 🙂 Nous allons bien évidemment continuer à écrire des articles et ouvrir le dialogue, n’en doutez pas 😉

      Encore un très grand merci, on vous souhaite également de merveilleuses fêtes, et on pense fort à vous ! ✨

    1. Bonjour Susanne,

      Un grand merci pour votre commentaire qui nous fait très plaisir ! 🙂

      On vous souhaite de merveilleuses fêtes et un très joyeux Noël également ! <3

      1. La marque MEME est entrée dans ma vie et celle de ma maman depuis quelques mois puisque celle-ci atteinte d’un cancer du sein a besoin de produits comme les vôtres.
        Merci pour tous les produits proposés et de bonne qualité. Ils vont l’aider à passer un Noël plus confortable.

        1. Bonjour,

          Merci beaucoup pour votre commentaire et votre témoignage ! Nous sommes ravis si nos produits peuvent accompagner et réconforter votre maman : c’est le plus important pour nous, de pouvoir apporter de la douceur au quotidien ! On vous souhaite de merveilleuses fêtes et on pense fort à votre maman et vous ! <3

    1. Bonjour Cécile,

      Un grand merci à vous ! Nous sommes ravis que notre article ait pu vous apporter du réconfort, cela nous touche beaucoup ! <3

      On vous souhaite de merveilleuses fêtes ! <3

  2. Oui , Noël et le Nouvel An peuvent etre source de joie même si on est malade …
    Et on n est pas obligée de vouloir parler de notre problème de santé à nos proches
    Pour certaines personnes , c est indispensable d en parler , pour d autres c est le contraire…
    Il n y a pas de règle
    Pour ma part , je préfère réserver cet échange avec mes médecins et juste un couple de très anciens amis, confidentiellement .
    Personne d autre n est au courant, pas même ma famille , vu que, pour le moment, ça ne se voit pas de l exterieur
    Pendant ma chimio et dans les mois qui ont suivi , j ai porté une jolie perruque qui ressemblait à s y méprendre à ma coiffure d avant
    Personne n a rien deviné !
    A présent, mes cheveux repoussent , temporairement bouclés alors qu avant ils étaient raides !
    J ai juste dit que j avais eu envie de changer de look et ça l’ a fait !
    Je suis plus fatigable qu avant , alors je me repose davantage et je veillerai à bien me reposer la veille de ces fêtes pour pouvoir participer au maximum
    Je suis devenue plus frileuse également, alors si on me demande quel cadeau me ferait plaisir , je répondrai  » un joli plaid »
    Voilà, pour moi , même si je suis lucide sur la gravité de ma maladie, je compte profiter de la vie au mieux dans l instant présent et aussi en me projetant dans un avenir raisonnable .
    Tant que la maladie nous laisse encore une bonne marge de liberte , PROFITONS EN en nous soignant, bien sûr, mais en nous prenant la tête le moins possible !
    De toute manière,  » nous sommes tous mortels , alors, tant que nous ne sommes pas mourants, VIVA LA VIDA

    1. Bonjour Anaïs,

      Merci pour votre commentaire et votre partage ! Vous avez tout à fait raison chacun choisit comment gérer sa maladie : en parler ou non c’est à l’appréciation de chacun et il n’y a aucune règle ! Votre dynamisme est plus qu’inspirant et nous sommes ravis que vous arriviez à trouver votre équilibre et surtout comme vous le dites si bien, il faut profiter de ces beaux moments !

      Merci encore pour ce témoignage plein de vie et de bonnes ondes !

      On vous souhaite de merveilleuses fêtes ! <3

      1. Merci Lucile pour votre bienveillance !
        Oui c est important de rester optimiste autant que possible et de sourire encore à la vie .
        Il sera bien assez tôt pour se prendre la tête si les choses se compliquent davantage par la suite …
        Savourons les instants et fêtons la vie le plus longtemps possible …
        Même malades, nous sommes de belles personnes !

        1. Merci pour votre retour Anaïs ! Vous avez entièrement raison, nous n’aurions pas dit mieux ! 😉 On vous souhaite de très belles fêtes ! <3