choisir un déodorant sans danger meme cosmetics

Vrai ou faux : quel déodorant choisir sans danger ?

7 minutes de lecture

Le déodorant est un produit qui fait entièrement partie de notre routine quotidienne et pourtant, il fait régulièrement l’objet de controverses à cause de sa formulation et des potentiels risques que celle-ci pourrait avoir sur notre santé. On a donc décidé de démêler le vrai du faux pour vous aider à choisir un déodorant en toute sécurité 😉 

Qu’est-ce que la transpiration ?

La question vous a peut-être déjà traversé l’esprit, il était donc temps de lever le mystère ! La transpiration est produite par les glandes eccrines et les glandes apocrines. Les glandes eccrines produisent une sueur qui est simplement un mélange d’eau et de sel. Situées notamment au niveau des aisselles, les glandes apocrines produisent quant à elles une sueur riche en protéines, en sébum, en ammoniaque et en acides gras. Les bactéries présentes naturellement sur la peau entrent alors en contact avec la transpiration, et c’est là que se développent les mauvaises odeurs.

La transpiration est donc totalement naturelle et surtout : transpirer, c’est bon pour la santé ! C’est la meilleure façon de réguler la température de son corps et de libérer les toxines, elle nous permet donc d’éviter les sensations d’étourdissements, les évanouissements, mais aussi les boutons.

aisselles-déodorant-naturel-prébiotiques-meme-cosmetics

Déodorant ou anti-transpirant : quelle différence ?

Ils peuvent être associés, car tous les deux ont affaire à la transpiration et pourtant, leur action est bien différente !

  • Un déodorant va davantage agir sur les mauvaises odeurs sans bloquer la transpiration. Un déodorant avec une formulation respectueuse des peaux sensibles contient également des hydratants, pour ne pas irriter la peau. Un déodorant ne vous empêchera donc pas de transpirer, mais il vous épargnera des mauvaises odeurs et des sensations d’humidité 😉
  • L’objectif de l’anti-transpirant n’est pas le même : il cherche à réguler la transpiration, voire à l’empêcher. Il est donc plus souvent utilisé par les personnes qui transpirent beaucoup, mais malheureusement, il pourrait obstruer les pores et bloquer le processus naturel de transpiration, donc on évite de l’utiliser trop souvent !

Le vrai-faux des déodorants

Un déodorant conventionnel peut être efficace 24h, 49h ou 72h. 

FAUX

Un déodorant permet de combattre les mauvaises odeurs liées à la transpiration au cours de la journée, mais évidemment, rien ne remplace une bonne douche avec un produit lavant doux, pour éliminer la transpiration, se chouchouter et sentir bon 😉

L’efficacité des déodorants classiques est souvent corrélée avec la teneur en sels aluminium et, comme on le verra un peu plus bas, nous préférons éviter cet ingrédient, donc mieux vaut ne pas se fier à ce genre de mentions !

Les déodorants conventionnels pourraient être dangereux pour notre santé.

VRAI

Les déodorants sont souvent suspectés, du fait de leur composition, d’avoir des potentiels effets indésirables voire des risques pour la santé. Bien que certains liens entre les déodorants et la santé ne sont pas encore vraiment avérés, mieux vaut opter pour des alternatives plus saines 😉

Mais alors, quels sont les ingrédients qui sont à l’origine des controverses ?

 

L’aluminium ou les sels d’aluminium

Cet ingrédient est plus souvent présent dans les anti-transpirants, sous les noms de « aluminium chlorohydrate », “aluminium chloryde”, “aluminium chlorydrex”, ‘“aluminium sesquichlorydrate”. L’aluminium a une double action, à la fois anti-transpirante et anti-odeurs. Puisqu’il resserre les pores de la peau, les glandes sudoripares, à l’origine de la sueur, ne sécrètent plus de transpiration. En conséquence, il empêche aussi l’apparition de mauvaises odeurs. Cet ingrédient est très controversé d’autant plus lorsqu’il est appliqué sur une peau qui vient juste d’être rasée, bien que les dangers de ces molécules ne soient pas encore élucidés. Il pourrait également être très irritant, d’autant plus pour les peaux déjà sèches et sensibles !

 

L’alcool dénaturé 

Nommé “Alcohol denat”, l’alcool dénaturé est un alcool auquel a été ajouté un dénaturant afin que celui-ci ne soit plus comestible. Sa principale action est de procurer une sensation de fraîcheur, mais il peut aussi être utilisé dans certains produits, notamment des cosmétiques bio et/ou naturels, pour remplacer des conservateurs potentiellement dangereux. Bien qu’il ne soit pas dangereux en tant que tel, il pourrait assécher et irriter la peau de vos aisselles, car il éliminerait la barrière protectrice de la peau, et ferait aussi pénétrer d’autres ingrédients, ce qui n’est pas souhaitable. Avis aux peaux sèches et sensibles : si cela est possible, autant l’éviter !

 

Le Triclosan

Présent dans les formulations de plusieurs déodorants, le triclosan est utilisé comme un agent antibactérien très efficace mais malheureusement controversé. Pour cause, il est suspecté d’être un perturbateur endocrinien aux effets indésirables sur notre santé. Sa concentration est limitée et son utilisation dans certains produits proscrite.

 

Les Phtalates 

Également potentiels perturbateurs endocriniens, les phtalates font aussi partie de la liste des ingrédients de beaucoup de déodorants du fait de sa fonction fixatrice. Cet ingrédient permet de fixer le parfum des déodorants et d’éliminer durablement les mauvaises odeurs, mais, au vu de ses potentiels risques, on préférera s’en éloigner !

 

Les Parabens

Vous avez sans doute déjà entendu parler des parabens, cette famille de conservateurs très présents dans la formulation des produits de cosmétique. Certains sont interdits en cosmétiques et d’autres sont suspectés d’être responsables de perturbations hormonales. Cela n’est pas encore avéré, mais l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé reconnaît par ailleurs des risques d’allergies cutanées potentiellement générées par les parabens.

 

Les PEG, Poly Éthylène Glycols

Les PEG sont des dérivés du pétrole, utilisés en cosmétiques car ils sont multi-fonctions : ils servent aussi bien d’humectants, d’épaississants, d’émulsifiants à l’origine du mélange entre des composants qui ne se mélangent habituellement pas, que de tensio-actifs permettant de faire mousser les produits. Plus régulièrement présents dans les produits moussants et les crèmes, ils figurent aussi dans la liste d’ingrédients de certains déodorants, car ils sont lavants et absorbent l’humidité. Cependant, les PEG interrogent, car ils pourraient être irritants et à l’origine de réactions cutanées pour les peaux les plus sensibles et abîmées.

 

La pierre d’alun est un déodorant naturel sans danger

VRAI ET FAUX

La pierre d’alun est bien une solution naturelle qui présente de nombreux avantages pour ses actions anti-transpirante et anti-odeurs. Voici un petit topo sur les bienfaits de la pierre d’alun :

  • Cette pierre est financièrement avantageuse car elle est peu chère et elle dure dans le temps. Vous pouvez la trouver en pharmacie, pour un prix variant entre 5 et 10€.
  • Il est très facile de l’appliquer sur vos aisselles : il suffit d’humidifier la pierre puis de l’appliquer directement sur vos aisselles.
  • Même si la pierre d’alun contient de l’aluminium, ces molécules seraient trop grosses pour pénétrer dans la peau, le risque serait donc moindre, d’autant plus que la teneur en aluminium est inférieure au seuil fixé par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé.

Cependant, ce minéral fait l’objet d’un débat sur sa potentielle dangerosité, car en effet, beaucoup sont en réalité des pierres de synthèse. Celles-ci contiennent de l’aluminium et de l’ammonium, or cet ingrédient, issu de l’industrie chimique, serait potentiellement allergisant et irritant pour la peau.

De plus, retenez que la pierre d’alun est un anti-transpirant, ça vous dit quelque chose ? Et oui, comme expliqué un peu plus haut, nous recommandons de ne pas utiliser des anti-transpirants au quotidien, car ils bouchent les pores et empêchent ainsi le processus de transpiration pourtant indispensable à votre corps.

Les déodorants naturels sont moins efficaces que les déodorants conventionnels.

FAUX

Comme pour tout produit, nous vous conseillons de jeter un coup d’œil à la formulation des déodorants et de les tester pour choisir le bon, celui qui vous convient et qui est sans danger ! Un déodorant efficace est simplement un déodorant qui lutte contre les mauvaises odeurs et qui absorbe la transpiration, pour rester au frais toute la journée 😉

Si les déodorants naturels contiennent les ingrédients nécessaires (comme les poudres minérales, des extraits végétaux ou minéraux efficaces contre les mauvaises odeurs, des prébiotiques…) dans leur formulation, alors ils sont aussi efficaces que les déodorants classiques (et meilleurs pour votre santé !).

Alors, prêt.e à profiter pleinement des beaux jours sans se soucier des mauvaises odeurs et de la formulation de votre déodorant ? 

N’hésitez-pas à nous poser toutes vos questions en commentaires !

Partagez cet article

Laisser un commentaire

* champs obligatoires
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.