MIEUX VIVRE MON CANCER

Comment fonctionnent les perturbateurs endocriniens ?

Dibutyl phtalate, nonylphenol, DDT, atrazine, polybromodiphényles … Ces noms compliqués ne vous disent sûrement rien, mais pourtant ils font tous partie d’une même famille dont vous avez sûrement entendu parler : les perturbateurs endocriniens.

Ils sont aujourd’hui au cœur de nombreux débats chez les scientifiques : pour certains, ils seraient en effet la cause de nombreux problèmes de santé. Ces substances suspectes sont présentes dans de nombreux produits du quotidien et leurs effets peuvent avoir des conséquences graves sur la santé.

C’est pour cela que, chez MÊME, nous avons décidé de vous en parler pour vous expliquer leur fonctionnement.

Les perturbateurs endocrien : qu’est-ce que c’est ?

Le système endocrinien est un ensemble d’organes et de tissus responsables de la libération d’hormones dans le corps.

Les hormones sont des petites molécules qui circulent dans le sang : elles sont libérées par des glandes (comme la thyroïde ou les ovaires) et viennent porter des messages à différents organes du corps en se fixant sur des récepteurs. Ainsi, ces hormones interviennent sur la puberté, la croissance, le sommeil ou la libido par exemple, et sont donc essentielles à la bonne santé du corps.

Les perturbateurs endocriniens, comme laisse suggérer leur nom, viennent perturber certaines fonctions de ce système. Selon certaines études, les perturbateurs endocriniens joueraient un rôle dans l’apparition de cancers (du sein, des testicules, de la prostate, etc), ainsi que du diabète et de l’obésité. Il faut donc rester très vigilant !

 

Les perturbateurs endocriniens : comment ça marche ?

Les perturbateurs endocriniens interagissent avec les récepteurs hormonaux de deux façons différentes :

  • Ils peuvent mimer les actions des hormones naturelles et donc envoyer de mauvais messages aux différents organes.
  • Ils peuvent se fixer sur les récepteurs des hormones à leur place et ainsi empêcher leur action.

 

Les perturbateurs endocrinienS : où est-ce qu’on en trouve ?

On distingue deux types de perturbateurs endocriniens : ils peuvent être d’origine naturelle (hormones) ou synthétiques. Les sources d’exposition peuvent être nombreuses au quotidien : l’eau, l’alimentation, l’air mais aussi certains produits industriels comme les détergents, les plastiques, les pesticides ou les cosmétiques.

Attention donc à la composition des produits que vous utilisez, et surtout n’oubliez pas « naturel » ne veux pas dire sain et sûr !

D’ailleurs, pour vous aider à les reconnaître facilement et à faire vos achats de produits de beauté en toute sécurité, nous avons créé une petite liste de poche à imprimer et garder avec vous : il s’agit de notre charte MÊME PAS EN RÊVE !

 

meme-pas-en-reve-perturbateurs-endocriniens-cancer

 

Les perturbateurs endocriniens : est-ce que c’est dangereux ?

Le sujet fait débat, et pour cause : il est très difficile d’évaluer l’exposition aux perturbateurs endocriniens et leurs effets sur la santé humaine. Par mesure de précaution, le Bisphénol A est par exemple interdit en Europe dans les biberons depuis 2011 et dans les contenants alimentaires en France depuis 2015.

Mais d’autres molécules sont encore utilisées, et les scientifiques ont du mal à en mesurer les conséquences. En effet, l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens est difficile à estimer, car elle se fait à faible dose et provient de plusieurs sources (air, eau, produits du quotidien, etc).

En outre, les experts dénoncent l’effet « cocktail » de leur impact sur la santé : les différentes molécules interagissent entre elles, et leurs effets peuvent changer en fonction des substances auxquelles elles sont associées.

Ainsi, en attendant que la science fasse des progrès sur le sujet, nous vous conseillons d’ adopter le principe de précaution et de vous diriger vers des produits cosmétiques sans perturbateurs endocriniens (comme nos petits produits MÊME !) ❤

 

 

MEME-cosmetics-GAMME2018

produits MÊME cosmetics

Sources :

2 commentaires

Voir plus +
  • Pipi 28 septembre 2017 à 0 h 04 min

    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vos produits sont aussi chers? C’est comme le sans sel et sans sucre. Moins ils en mettent et plus cher….l’inverse me semble plus cohérent…
    Merci de votre retour.

    Répondre
    • Judith de MÊME 28 septembre 2017 à 12 h 37 min

      Bonjour et merci de votre intérêt pour MÊME ! Le prix de nos produits a été l’une de nos premières préoccupations, il varie 9,90€ et 24,90€. Nous avons fait en sorte de rester dans une gamme de prix abordable par le plus grand nombre car nous savons à quel point les soins pèsent lourd financièrement, tout en garantissant la qualité des ingrédients présents dans nos formules (2 ans de développement, encadré par un comité scientifique et une étude clinique sur 70 femmes) et le Made in France qui nous est si cher ❤️
      Je vous invite à consulter notre page sur nos valeurs qui vous informera sur l’exigence et la rigueur de MÊME quant à la formulation de nos produits, tout cela a un coût et nous avons fait en sorte de le réduire au maximum ! > https://www.memecosmetics.fr/fr/content/21-notre-charte-de-formulation

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *