BEAUTÉ & SOIN

Substances toxiques détectées dans plus de 1000 produits cosmétiques : si nous pouvons, vous pouvez !

Cosmétiques substances indésirables
3 minutes de lecture

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a encore frappé fort en publiant une nouvelle liste de plus 1000 produits cosmétiques contenant des substances « indésirables ».

Parmi ces plus de 1000 produits, on trouve des déodorants, des gels douche, du maquillage, des dentifrices mais aussi des produits pour bébé ou des crèmes solaires qui contiennent un ou plusieurs ingrédients soumis à des doutes et jugés « préoccupants » (notamment des allergènes et surtout les fameux perturbateurs endocriniens). Il y a quelques mois, plus de 400 produits avaient déjà été épinglés par UFC-Que Choisir et l’association met ainsi aujourd’hui à jour sa base de données publiée l’année dernière et demande le « retrait du marché » de plusieurs de ces produits contenant parfois des substances interdites par le règlement européen.

Chez MÊME, nous refusons catégoriquement d’utiliser TOUS les ingrédients jugés comme « à risque » par l’UFC-Que Choisir », sans exception. Avec le soutien de notre Comité Scientifique, nous avons travaillé pendant de longs mois sur notre propre charte de formulation que nous avons voulue drastique et surtout digne de votre confiance. Notre objectif : aller plus loin que les autres en éliminant par précaution TOUT composant potentiellement nocif ou ayant été associé au cancer ou à des perturbations hormonales. 

Téléchargez notre petite liste de poche « MÊME PAS EN RÊVE » pour apprendre à reconnaitre ces ingrédients dont on ne veut plus entendre parler, afin de vous protéger vous-même et ceux que vous aimez !

Charte de formulation "MÊME PAS EN REVE"

 

« Effet cocktail »

L’association insiste également sur le risque d’effet « cocktail » provoqué par l’accumulation de plusieurs produits cosmétiques contenant des ingrédients à risque, et notamment les fameux perturbateurs endocriniens.

En effet, une femme s’appliquant en moyenne 10 produits cosmétiques par jour sur la peau, elle multiplie chaque jour de fait par 10 la quantité appliquée sur son corps de ces substances soumises à des doutes. Chez MÊME, nous sommes parties du constat que ces quantités beaucoup trop importantes et considérées comme dangereuses sont encore plus significatives lorsqu’une femme est sous traitement anti-cancéreux : la peau est alors extrêmement desséchée et l’hydratation devient une lutte de tous les instants. On vous laisse imaginer les dégâts à long terme…

meme-pas-en-reve-COSMETICS-2

L’urgence de donner UNE DéFINITION DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

Chez MÊME, plus que concernées par le sujet, nous nous associons de tout coeur à la demande d’UFC-Que Choisir : la Commission Européenne doit absolument et de façon urgente définir précisément le terme « perturbateur endocrinien » et, par principe de précaution, intégrer à cette liste les ingrédients seulement suspectés de l’être, afin de faire interdire au plus vite leur utilisation dans les produits cosmétiques.

Pour information: la Commission Européenne avait proposé il y a déjà un an des critères de définition, soit plus de deux ans après la date initialement prévue. Dans cette définition, elle suggérait qu’un perturbateur endocrinien soit considéré comme « une substance qui a des effets indésirables sur la santé humaine et qui agit sur le système hormonal, avec un lien prouvé entre les deux ». Cette définition avait été jugée trop restrictive et trop sévère par plusieurs états européens, dont la France. Chaque tentative de vote a pour l’instant échoué, reportant le problème de plusieurs mois à chaque fois. Autant de temps précieux perdu par nos gouvernements pour enfin protéger la population de ces ingrédients dangereux et cancérigènes.

Le président d’UFC-Que Choisir insiste sur le poids des lobbies industriels qui selon lui empêchent Bruxelles de mettre en place une véritable réglementation en la matière. Mais si les lobbys sont suffisamment puissants pour bloquer des votes au niveau européen, nous sommes persuadées que les consommateurs doivent eux-même se responsabiliser en faisant le tri dans leur salle de bain et en cessant d’acheter les produits mis en cause dans cette liste. 

Chez MÊME, parce que vous méritez plus que quiconque d’utiliser des produits sûrs, nous nous sentons responsables d’une mission: vous prouver que fabriquer des cosmétiques propres, sains et pourtant tout aussi agréables, c’est possible ! 

Judith & Juliette

découvrir les produits MÊME

MEME-cosmetics-GAMME2018
Gamme complète MÊME

11 commentaires

Voir plus +
  • Même Christine 30 juillet 2017 à 9 h 50 min

    Bonjour,
    Je viens de lire l’article de 60 millions de consommateurs et j’ai été attiré pas le nom de votre société ,je me suis rendue sur votre site que j’ai parcouru,lu ,et qui m’a beaucoup intéressé je pense sauté le pas …et j’aimerais beaucoup savoir pourquoi « Même  »
    Merci beaucoup
    Bonne continuation
    Christine

    Répondre
    • Judith de MÊME 31 juillet 2017 à 9 h 48 min

      Bonjour Christine !
      Merci beaucoup pour votre message !
      Pour répondre à votre question, »MÊME » parce que « MÊME MALADE, JE M’AIME, ON M’AIME » 🙂
      Belle journée !
      L’équipe de MÊME

      Répondre
  • Judith de MÊME 29 juin 2017 à 17 h 16 min

    Nous sommes ravies de vous lire Dominique ! Merci beaucoup pour votre message, et merci pour votre soutien, n’hésitez pas à parler de MÊME autour de vous ! Pour la gamme, notre petite Maela y travaille d’arrache-pied !

    Répondre
  • grignet 25 juin 2017 à 16 h 43 min

    Vos produits se vendent ils seulement en ligne ? et j’espère qu’ils ne sont pas testés sur animaux !!!!!! car c’est très important aussi !

    Répondre
    • Judith de MÊME 27 juin 2017 à 18 h 21 min

      Bonjour! Nos produits sont aussi disponibles dans plus de 90 points de vente, que vous pourrez trouver ici: https://www.memecosmetics.fr/magasins
      Et évidemment: nos produits ne sont pas testés sur des animaux (c’est d’ailleurs totalement interdit par le règlement cosmétique)
      A bientôt !

      Répondre
  • Maria Cristina Galeazzi 20 juin 2017 à 0 h 10 min

    Bonjour
    Vous ne vendez pas encore en ligne? J’habite au Luxembourg.
    Merci d’avance
    Cordialement
    Cristina

    Répondre
  • Perchat alice 11 juin 2017 à 8 h 56 min

    Comment sy retrouver

    Répondre
    • CLAQUIN MARIE LAURE 19 juin 2017 à 16 h 15 min

      Et bien … en achetant le magazine hors série 60 millions de consommateurs qui vient de sortir (en rupture ds beaucoup de villes..) qui donne lui la liste des produits « à acheter ». C’est ainsi que je viens de découvrir cette marque FORMIDABLE … MÊME est cité en page 44.
      Bravo à toute cette équipe. Croyez moi, je vais faire circuler votre nom !!

      Répondre
      • Judith de MÊME 19 juin 2017 à 16 h 30 min

        Merci beaucoup pour votre petit commentaire et vos encouragements Marie-Laure !

        Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 12 h 51 min

      Bonjour Alice,

      Mille mercis pour votre commentaire !
      Chez MÊME, nous avons formulé notre charte de formulation « MÊME PAS PEUR », qui exclue tous les ingrédients décriés ou même soupçonnés d’être dangereux, associé au cancer ou à des perturbations hormonales.

      J’espère avoir répondu correctement à votre question.

      Tendrement

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *