MIEUX VIVRE MON CANCER

Huiles essentielles, amies ou ennemies?

cancer_huiles_essentielles

Très appréciées ces derniers temps car à priori efficaces et 100% naturelles, vous vous êtes peut-être demandé si les huiles essentielles pouvaient vous aider pendant la période de vos traitements. Chez MÊME, on considère que ce n’est pas forcément une bonne idée et on vous explique pourquoi…

 

huiles essentielles cancer

Les huiles essentielles  sont des extraits de plantes aromatiques liquides et concentrés obtenus par distillation. Il s’agit de composants puissants, très utilisés en cosmétique bio (comme alternative aux actifs chimiques) et que de nombreuses médecines douces utilisent, par exemple en aromathérapie (Vous pouvez d’ailleurs vous renseigner sur les médecines alternatives ici).

Pourtant, il s’agit de composants puissants et, à moins d’être une experte en la matière, il vaut mieux que vous soyez vigilantes. Selon les sources, les sons de cloche sont très différents concernant l’usage des huiles essentielles durant un cancer c’est pourquoi chez MÊME, au nom du principe de précaution, nous avons choisi de ne pas en utiliser dans nos soins (voir nos promesses pour en savoir un peu plus) et nous pensons que les supprimer de vos cosmétiques et autres soins pendant la maladie serait une sécurité supplémentaire.

En effet, même si aucune donnée officielle ne fournit de contre-indication quant à l’usage des huiles essentielles (HE) durant les traitements, il existe de nombreuses alertes dans les précautions d’emplois des huiles essentielles. En voici certaines:

  • – Elles ne doivent pas être utilisées sur des personnes trop sensibles (ou alors avec grande précaution)
  • – En cas de traitement, il faut se renseigner auprès de son médecin pour connaître les interactions possibles avec son traitement médicamenteux
  • – Certaines d’entre elles peuvent s’avérer photosensibilisantes (comme l’HE de bergamote, de citron, ou encore de coriandre)
  • – D’autres encore, riches en phénol, en aldéhydes terpéniques ou en terpènes peuvent s’avérer irritantes pour la peau (comme l’HE de Bay St Thomas, de Cannelle ou de Thym)
  • – D’autres sont à éviter dans le traitement de certains cancers (comme l’HE de Cyprès pendant un cancer de la prostate)
  • – L’huile essentielle de Girofle (par exemple) est à proscrire en cas d’eczéma ou de traitement anti-coagulant.
  • – Des huiles comme celles de Mélisse ou d’Achillée Millefeuille peuvent entraîner des réactions allergiques

Quand même tentée par les huiles essentielles ?

Si vous souhaitez tout de même utiliser des huiles essentielles pendant votre traitement, voici quelques précautions à prendre:

  • – Utilisez toujours des huiles 100% pures
  • – Toujours les diluer dans une huile végétale avant application ! De l’huile d’amande douce ou de noyau d’abricot par exemple 🙂
  • – Demandez conseil à votre médecin sur les interactions que peuvent avoir les huiles avec votre traitement anticancéreux
  • – Toujours faire un test cutané préalable dans le pli du coude. Vous êtes pour le moment fragile, il ne faut donc prendre aucun risque!
  • – Conserver vos huiles hors de la portée de vos enfants
  • – Si vous observez une réaction quelconque (rougeur, irritation, picotement…) après le test d’usage, n’utilisez pas l’HE en question
  • – Demandez toujours un avis médical si vous souhaitez ingérer une HE

 

Comment sait-on que nos produits contiennent des huiles essentielles ?

Si comme nous, vous avez encore des doutes sur les possibles effets des huiles essentielles, nous vous expliquons comment les repérer dans la composition de vos produits cosmétiques et autres soins:

Tout d’abord, faisons un point rapide sur ce qu’est une liste INCI (prononcer « ineki » 😉 ). INCI signifie « nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques » : il s’agit de la liste des ingrédients d’une formule indiquée sur tout produit cosmétique. Les ingrédients de cette liste sont présentés dans l’ordre décroissant de leur quantité contenue dans la formule, c’est-à-dire que plus un ingrédient est haut dans la liste, plus il y en a dans la composition !

Repérer les huiles essentielles dans les formules, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple … En effet, vous ne trouverez presque jamais écrit « essential oil », parfois des astérisques peuvent vous aider en reportant au bas de la liste INCI « Issu des huiles essentielles », mais sinon, il va falloir vous débrouiller seule ! La première étape est de repérer les références à des végétaux. Les fabriquants sont obligés, pour citer une huile essentielle, de mettre le nom latin de la plante + la partie de la plante dont est issue l’HE + le mot « oil ». Ainsi, une huile essentielle de feuille d’ylang-ylang sera déclarée sour le terme : Cananga odorata leaf oil. Attention cependant, ces mentions de plantes peuvent aussi faire référence à des huiles végétales, beaucoup moins décriées. Le plus simple est donc de vérifier sur internet… !

 

cancer huiles essentielles beauté

Si toutefois, vous constatez que beaucoup de vos cosmétiques contiennent des HE ne vous alarmez pas: souvenez vous que s’abstenir d’en utiliser reste un conseil, que s’ils figurent en bas de la liste INCI il y en a très peu dans vos produits et que s’il s’agit de produits adaptés aux peaux sensibles, ils ont été testés pour être les mieux tolérés possibles 🙂

Et vous, qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous des huiles essentielles pendant les traitements ?

 

Découvrez NOTRE gamme 100% sûre, développée spécifiquement pour les femmes sous traitement

MEME-cosmetics-GAMME2018

8 commentaires

Voir plus +
  • Josie 16 novembre 2017 à 23 h 58 min

    Cherche parfum compatible avec cancer du sein hormonodependant

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 13 h 18 min

      Bonjour Josie, Merci beaucoup pour votre commentaire ! Je transmets votre remarque à Maëla qui s’occupe du développement de tous nos petits produits !
      Toute l’équipe se joint à moi pour vous envoyer des ondes positives ! ❤️

      Répondre
  • Julia 13 octobre 2017 à 14 h 27 min

    Concernant l’huile de ricin, vous pensez que c’est bon de l’utiliser après avoir fini son traitement ?
    Merci par avance de votre réponse, je suis vraiment fan de vos produits et j’ai hâte de tester les vernis !!!

    Répondre
    • Judith de MÊME 19 octobre 2017 à 12 h 43 min

      Bonjour Julia, si vos cheveux n’ont pas totalement repoussé, oui ! De plus, le fait de masser votre cuir chevelu avec l’huile stimule les glandes et aide à la repousse, ce ne peut être que bénéfique 🙂 Mille mercis pour votre mot de soutien qui nous fait si chaud au ❤️ !

      Répondre
  • Baré virginie 13 juillet 2017 à 10 h 56 min

    Bonjour
    Il n’y a pas qu’en cas de cancer de la prostate que certaines HE sont à proscrire Mais Aussi en cas de cancer du sein Ou des ovaires hormonodependant…J’ai Encore Du mal à avoir la liste réel de celles à éviter Alors Je les évitent toutes par principe de précautions également 🙂
    Merci Même de ne pas en mettre dans vos produits au moins Je peu les utiliser les yeux fermés 🙂
    À quand un élargissement de la gamme Et Du maquillage
    Merci
    Virginie baré

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 13 h 19 min

      Bonjour Virginie,

      Mercis mille fois pour votre message ! Maëla notre chef de produit travaille très dur à ce sujet ! Je lui transmets donc votre remarque !

      Répondre
  • maria lena 29 août 2016 à 11 h 02 min

    Merci pour ces informations, tres interessant.

    Répondre
    • Judith de MÊME 10 janvier 2018 à 13 h 18 min

      Bonjour Maria Lena, Merci pour votre commentaire !

      Répondre

    Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *