L'HISTOIRE DE MÊME

Parfums, cosmétiques et sensibilité pendant le cancer : l’Atelier n°1

MÊME ATELIER 1 PARFUM

Hier, on a organisé notre premier Atelier chez MÊME : car nous souhaitons être au plus près de vos attentes, nous vous avons fait tester nos produits en développement et demandé votre avis quant aux parfums à mettre dans nos formules. 

Des cosmétiques adaptéEs aux EFFET SECONDAIRES DE LA CHIMIOTHERAPIE 

Cet Atelier parfums, et tous ceux qui suivront, sont extrêmement important pour nous. Ils représentent toute la philosophie de MÊME. Juliette et moi-même avons connu la maladie de très près puisque nous avons accompagné des femmes qui nous sont très proches dans cette épreuve. Mais nous n’avons pour autant jamais été malades nous-même.

Inutile de vous dire que concevoir des produits adaptés aux nouvelles problématiques beauté des femmes concernées par le cancer, tout en prenant en compte leurs problèmes de fatigue, de nausées, d’allergies (etc., etc.), sans demander leur avis et leur ressenti aux premières concernées, c’était pour nous inimaginable.

 Voilà pourquoi nous avons décidé que les produits MÊME seraient co-créés de A à Z avec les premières concernées, des femmes sous traitement. 

Parfums odeur cosmétique cancer
Nos complices pendant l’Atelier

Un ATELier parfum composé de femmes sous traitement  

Nous avons d’abord construit notre première gamme en posant à une cinquantaine femmes malade une question.

« Vous avez carte blanche pour constituer une trousse comprenant les 7 produits essentiels pour un rituel beauté quotidien adapté aux effets indésirables des traitements anticancéreux sur votre peau : que contient cette trousse ?« 

Les réponses de ces femmes ainsi que le fruit de nos discussions avec de nombreux experts (oncologues, onco-dermatologues et socio-esthéticiennes) nous ont permis d’imaginer les 7 premiers produits MÊME. Ces produits constituent en quelque sorte la trousse « premiers secours » à utiliser pour toutes les femmes entrant en chimiothérapie.

Nous avons donc briefé notre laboratoire situé à Aix-en-Provence sur ces différents produits: leur rôle, l’utilisation souhaitée, la texture, le fini sur la peau, la blacklist d’ingrédients non souhaités par MÊME (nous y reviendrons car c’est essentiel!). Dernier point PRI-MOR-DIAL, nous leur avons dans un premier temps demandé de nous formuler des produits SANS ODEUR et donc sans parfum.

Des produits cosmétiques sans odeur 

En effet, absolument toutes les femmes avec lesquelles nous avions discuté nous avaient dit que sous chimio, il était trop difficile de supporter des odeurs et des parfums, que cela leur donnait la nausée. Pour nous, c’était donc certain : nos produits auraient une odeur neutre.

Les premières propositions du labo sont arrivés la semaine dernière et nous avons organisé avec joie notre premier atelier. Au menu : petites pâtisseries marocaines, test des produits, questionnaires sur le ressenti de chacune de nos invitées sur les textures, l’hydratation, le fini sur la peau et surtout… l’odeur ! Et là, patatra. Toutes nos testeuses se sont mises à tester les produits en sentant le parfum de l’intérieur des pots, en reniflant la petite noisette de crème qu’elles s’étaient appliquées sur le dos de leur main… et toutes, les unes après les autres, nous ont fait part de leur déception.

« Le neutre, ça pue, ça sent l’hôpital, le rance. »

« C’est vrai que c’est un peu triste sans odeur… »

« Peut-être qu’un très léger parfum pourrait égayer un peu l’application.. quelque chose de pas trop sucré, plutôt frais, floral ou fruité, par exemple ? »

A la fin de cet atelier, (et suite à des tests sur d’autres femmes prises à part, pour être sûres de nous à 200%) nous avons donc décidé d’ajouter à la formule de nos produits une très légère fragrance. Ainsi, nous sommes assurées de coller encore plus près à notre philosophie : offrir aux femmes concernées par le cancer un univers moins pharmaceutique, mais beaucoup plus beauté, axé sur le plaisir et le mieux-être !

Nous avons pu faire tous les retours à notre laboratoire sur les autres points à améliorer sur les produits, puis nous avons recherché un parfumeur capable de nous fournir des parfums sans allergène, et ainsi sans risque d’allergies pour les femmes fragilisées par les chimiothérapies. Il semblerait qu’on ait trouvé notre petite pépite : le parfumeur se trouve à Grasse et il doit nous envoyer ses premières propositions la semaine prochaine…  juste à temps pour le prochain atelier 🙂

– J&J

Charlotte husson mister K fighting Kit
Notre amie Charlotte de Mister K Fighting Kit et Juliette en plein Atelier

 

parfums odeur cosmetique cancer
Judith de MÊME et une de nos complices !
Parfums cosmetique cancer odeur neutre
Test des produits MÊME

1 commentaire

Voir plus +
  • Atelier MÊME : test des packagings 20 juin 2016 à 12 h 13 min

    […] C’est pourquoi, et ce depuis le début de l’aventure, nous organisons les Ateliers MÊME afin de vous rencontrer, d’échanger et d’entendre ce que vous avez à nous dire : les symptômes qui vous incommodent pendant les traitements, ce que votre peau ou votre odorat ne tolèrent plus … […]

    Répondre
  • Laissez un petit commentaire !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *